le cunni biscotte, la réelle pratique tantrique!

si le cuni-biscotte était une pratique tantrique…

si vous voulez tout maîtriser, remontons jusqu’à la source!
Étymologie: Le substantif féminin « biscotte » est un emprunt à l’italien biscotto, composé du préfixe bis- et de cotto, participe passé de cuocere (« cuire »), signifiant « cuit deux fois ». Le dictionnaire de l’Académie française mentionne un usage du mot dès le début du XIXe siècle, en 1807.

vous l’avez compris, le cuni-biscotte est une pratique très complexe et difficile à maîtriser. elle consiste à faire jouir une femme deux fois de suite, pratiquement coup sur coup, à l’aide de sa langue. ça a l’air simple, mais ça ne l’est pas.

pourquoi?

d’abord d’un point de vue purement pratique, vous vous doutez bien que le terrain devient marécageux et même dangereusement glissant après le premier orgasme. tout devient compliqué: le doigté est difficile car il est compliqué de garder le doigt sur le point G devenu une vraie patinoire. ensuite la bouche et le menton glissent sur la vulve mieux que la petite dame sur la table cirée de la publicité de pliz…

ensuite d’un point de vue physiologique, certaines femmes ont du mal à « remonter en selle » après un orgasme « clitoridien ». le clito devient sensible, donc la montée du plaisir fastidieuse.

seuls les amants hors pairs peuvent se vanter de réussir un tel exploit! d’où la terrible et fascinante réputation du fameux cuni-biscotte! et je finirai comme dans la pub en m’exclamant: « et c’est tant mieux, car je ne ferai pas ça tous les jours! »

Publicités

8 réflexions sur “le cunni biscotte, la réelle pratique tantrique!

  1. Hum … ça ne corresponds pas à la manière de jouir que j’observe chez ma femme. Ses orgasmes s’enchaînent et deviennent de plus en plus fort une fois que le premier a été déclenché. Il y a un facteur important pour réussir : la période. C’est à dire qu’elle est plus sensible, elle a plus envie pendant l’ovulation, son corps « veut » jouir. Bien sûr il faut du doigté, de l’écoute et de l’application ! lol
    Je n’ai pas compté, mais cette histoire de double orgasme n’a pas l’air d’avoir trop de sens pour elle en tout cas. C’est une série crescendo. Je lui ferais lire l’article pour avoir son avis.

    • Bon alors, après discussion avec madame, ce n’était pas des orgasmes à proprement parler, qui sont plus rare que je ne le pensais. Elle a déjà eu des doubles orgasmes du coup, mais, très rarement. Conclusion : va falloir que je m’améliore ! lol

      • à la base cet article était surtout une bonne blague. ceci étant dit, chaque personne est unique et je connais des femmes qui ont systématiquement des orgasmes « en rafale ». mais pour la plupart d’entre nous, deux c’est déjà très bien. ce n’est pas un concours non plus… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s