ces moments où je tombe en amour…

amour

« tomber en amour » est l’expression canadienne qui correspond à notre « tomber amoureuse »… je trouve l’expression canadienne tellement plus… imagée. je vois une marmite remplie de liquide rose sentant fort le chewing gum à la fraise qui serait de l’amour pur et je tomberais dedans comme obélix dans la marmite de potion de force!

coeur_or

je me souviens de ce moment à fez, à l’aéroport, où un couple est arrivé avec ses deux enfants, un garçon d’une quinzaine d’années et une fille de dix ans à peu près. j’étais de mauvaise humeur parce que je « déteste » les voyages. je n’aime pas ces pertes de temps à l’aéroport, dans les transports, etc. même si je supporte assez bien le « voyage » en lui même, le trajet en train et le trajet en avion. ma patience est plus capricieuse avec les aléas d’avant/après. ce qui est idiot puisque tout ça fait partie du voyage, mais je ne suis pas toujours cohérente avec moi-même et ce n’est pas le sujet de notre discussion d’aujourd’hui.

la jeune fille m’a semblé au premier abord super capricieuse, du style enfant gâtée: elle courait partout en dérangeant les membres de sa famille. le jeune homme s’est assis près de son père avant de dégainer une tablette avec probablement un jeu dessus. l’homme d’une cinquantaine d’années, chauve, un peu replet, se préoccupait des bagages, s’inquiétait des tableaux d’affichage, de sa fille qu’il couvait plus que visiblement, puis de sa compagne qui les a rejoints un peu plus tard. elle s’est assise dans la rangée derrière eux car il n’y avait plus de place près d’eux. je ne les observais pas vraiment, ils étaient juste dans mon champ de vision.

320025_ifqcp6gcg1ueqzpr5dzxjptet87h7i_237944_pnbmtyk8xw2bgicn727beblc7hcm75_176612867_h110147__h161657_l

la jeune fille laissait sa mère tranquille, d’ailleurs la maman était plutôt absente des échanges familiaux (c’est intéressant maintenant que j’y repense, j’aurais dû faire plus attention à ce détail). elle embêtait son frère tout le temps par contre, mais il répondait avec beaucoup de patience vu son âge, même s’il protestait quand elle le dérangeait dans son jeu. elle a quitté sa place et l’a tiré vers elle pour prendre son siège près de son père et il s’est déplacé sans même y réfléchir, sans quitter des yeux son jeu. elle s’est collée contre son paternel qui l’a cajolée quelques secondes avant qu’elle ne quitte son siège à nouveau pour courir dans l’aéroport. le siège près du papa est resté vacant pour elle. le jeune homme a continué à jouer et le papa à suivre des yeux sa fille.

quelques minutes plus tard il s’est levé pour rejoindre sa femme. il s’est assis près d’elle et ils ont discuté un peu en surveillant leur petite fille. le jeune homme est resté seul assis sur la rangée où se trouvait presque toute la famille avant. un moment le père s’est levé pour lire les tableaux d’affichage, en revenant il a caressé les cheveux de son fils. le jeune homme a attrapé sa main et l’a embrassée. il l’a embrassée!

2704007042_small_2

ce geste a tout changé. tout d’un coup j’ai compris les liens qu’il y avait entre les membres de cette famille. et mon regard sur eux a complètement changé! il y avait des marques d’affection dans pratiquement tous leurs échanges! et ce baiser posé sur la main paternelle n’a pas été le seul baiser échangé dans ces deux heures où j’ai observé la famille!

quel adolescent de 15 ans connaissez-vous qui soit capable d’accepter un geste d’amour de ses parents en public? et d’en donner à son tour? ils transpiraient d’amour. tous. c’était… oui, en fait, je venais de tomber dans le chaudron et je dégoulinais, et j’en mettais partout, on est bien d’accord. je me souviens avoir clairement pensé que ce jeune homme était le genre d’amants que je voulais. en plus âgé, bien sûr, mais ça, je le voulais. un homme en lien avec son chakra du coeur! que c’est rare! que c’est beau! certains d’entre vous se demanderont sûrement pourquoi je n’ai pas eu ce désir envers le paternel qui correspond tout à fait à ce profil lui aussi (je pars du principe que les chiens ne font pas des chats). eh bien parce que le paternel était déjà pris, simplement. il avait une compagne, une compagne qu’il aimait visiblement et je ne suis pas atteinte de ce complexe qui touche beaucoup de femmes et qui les amène à désirer l’homme d’une autre. je fais mes courses toute seule, je ne pique pas dans le panier des copines.

donc, ce jour là, je suis tombée en amour pour un garçon de quinze ans (son essence en fait), en amour pour une famille, y compris la fille du coup, alors qu’au départ je l’avais trouvée agaçante. j’ai pris plaisir à me baigner dans leurs liens. qu’ils étaient beaux!

flaming-hearts-1920-1080-344

et en y repensant, ce n’était pas la première fois que ça m’arrivait.

j’ai eu un amant en 2009 que j’appréciais beaucoup. et un jour sa fille est venue lui rendre visite le matin avant d’aller en cours. nous nous préparions à quitter son appartement après une nuit d’amour, je mettais mon manteau quand elle a frappé à la porte. à cinq minutes près elle nous manquait… il m’a demandé de me cacher dans les toilettes (oui, digne d’un vaudeville!) avant de lui ouvrir. la jeune fille avait 12 ans, elle s’inquiétait pour son père. ses parents venaient de se séparer, la maman avait pris un autre appartement et c’étaient les premières semaines où son père vivait seul, et ça l’inquiétait. je n’ai entendu que sa voix. j’ai un peu suivi la conversation… je suis tombée en amour pour cette jeune fille! elle avait une des plus belles voix que j’aie entendu dans toute ma vie! et ce qu’elle disait à son père était juste… wow!

ap19

puis il y a eu ce jeune homme croisé sur les quais de seine un jour où je me baladais à paris. ils étaient plusieurs, ils devaient sortir de leurs cours au lycée. ils chahutaient en venant vers moi, sauf lui. au moment de me croiser il a demandé à ses camarades d’arrêter car ils risquaient de me bousculer et de me jeter dans la seine. j’appréhendais de les croiser pour la même raison. il s’est poussé en me faisant de la place et en disant « s’il vous plait madame! ». wow!

puis ces geste d’inconnus, comme cet homme dans le métro qui m’a proposé son siège. c’était pas le geste ou les mots. mais son intention qui était palpable: il s’inquiétait que je sois bien. et cette intention était délicieuse! même si j’ai refusé puisque je sortais à la station suivante, ça m’a fait chaud au coeur le reste de la journée!

6121572d

pourquoi les hommes ne sont pas comme ça? pourquoi en grandissant, tout d’un coup, ils se transforment (pas tous, on est d’accord, mais en grande majorité) en une bande de cons assez insupportables? pourquoi? les garçons de tout âge disent souvent que les filles n’aiment pas les « mecs gentils ». je l’ai toujours dit et je le répète: si! moi j’aime, j’adore les mecs gentils! toutes les personnes que j’ai aimées, toutes sans exception, ont dû me prouver dans un premier temps qu’elles étaient capables de gestes d’amour. une chose qui semble évidente sur le jeune âge et qui se perd étrangement dans le vieil âge.

et juste au cas où, si en me lisant vous avez confondu le chakra 4 (du coeur) avec le chakra 2 (sexuel) vous êtes passé(e) à côté de mon message. relisez-moi sans sexualiser mon propos. apprenez aussi à ne pas toujours sexualiser vos sentiments. vous vous faites violence. la société vous apprend à vous faire violence. mais ce sera l’objet d’un autre article!
prenez soin de vous!

Publicités

4 réflexions sur “ces moments où je tombe en amour…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s