harry potter et mon monde en constante évolution…

homme

[attention: spoiler inside]

c’est peut-être à cause de mon article concernant les horcruxes, mais il y a quelques jours j’ai laissé mon mari me mettre un des volumes de l’heptalogie harry potter entre les mains. nous disposons des livres dans certaines pièces de la maison (salle de bain pour lire dans le bain, toilettes pour lire aux toilettes, salon évidemment et chambre comme livre de chevet) et il y a peu mon chéri les a changés. donc je me retrouve avec harry potter 5 (celui que j’ai le moins aimé en plus) que je finis par relire avec intérêt malgré tout. et ça a réveillé en moi l’envie de refaire le tour de l’heptalogie.

je n’avais pas réalisé la première fois à quel point ce livre est rempli d’injustices. je me demande si je l’aurais apprécié tout autant si je l’avais découvert aujourd’hui. prenons juste le premier volume:

harry est maltraité dans sa famille, certes. mais cette injustice là est faite « exprès ». on sait que l’auteure a choisi de dépeindre un couple exécrable avec un gosse tout aussi mal-aimable. donc ça ne compte pas. de même que les conflits entre la maison serpentard et griffon d’or. ok, c’est une vieille rivalité qui dérape dans l’immaturité perpétuelle.

mais c’est plus grave de réaliser que minerva mac gonagal ne punit jamais les élèves de griffon d’or. quand elle le fait, elle redonne de la main gauche ce qu’elle a pris de la main droite (machine a mal agi donc j’enlève 10 point à griffon d’or, mais comme truc a bien agit je donne 10 points à griffon d’or). on réalise que rogue fait de même avec la maison serpentard. on pourrait se dire qu’après tout ce n’est pas très grave car ce sont les gardiens de ces maisons il est donc concevable qu’ils aient du mal à avoir un jugement juste.

mais dumbledore fait la même chose à la fin du livre. serpentard avait gagné la coupe de l’école. la salle à manger était déjà décorée aux couleurs de serpentard, quand dumbledore décide que harry, hermione, ron et neville rapportent juste assez de points à griffon d’or pour que la coupe leur revienne. what? sérieusement? ce que harry et ses amis avaient fait n’avait rien à voir avec l’école, et même si on devait le juger du point de vue de l’école, rien ne pouvait justifier non plus la décision de dumbledore.

théorie 1: ce n’est pas inclu dans le fonctionnement de l’école car le système de points n’est lié qu’aux activités scolaires: le sport, les leçons, les examens, les retenues, le comportement dans l’école. si on devait adapter le monde des sorciers au monde des moldus, c’est comme si on décidait d’accorder leur bac à toute une classe simplement parce que certains élèves ont craqué le pare-feu de l’élysée et exposé les fraudes secrètes de françois hollande sur la toile… vous trouvez ça réaliste?

théorie 2: si on décide qu’après tout on va être souple et accorder au gang potter le bénéfice de la notation scolaire, il serait bon de se souvenir que pour affronter voldemort il a violé pratiquement toutes les règles de sécurité de poudlard. il s’est mêlé de ce qui ne le regardait pas et en le faisant il a mis en danger la pierre philosophale. pour arriver jusqu’à la pierre il est allé dans une partie de l’école qui était interdite aux élèves (à plusieurs reprises d’ailleurs), il a affronté touffu, la liane du diable et le vol des clefs agressives, puis ron a présidé au jeu d’échec d’où il est sorti gravement blessé et harry est arrivé tout seul dans la dernière salle où l’attendaient voldemort et le professeur quirrel. le truc c’est qu’une personne qui désirait utiliser la pierre philosophale aurait toujours été incapable de la trouver. donc si harry n’était jamais venu la pierre ne se serait jamais matérialisée, ni dans sa poche ni ailleurs. et à cause de sa venue, ayant la pierre dans la main, voldemort a failli la lui prendre! il a donc pris des risques inconsidérés avec sa vie et celle de ses amis pour « sauver » une chose alors qu’en définitive il a été le seul à la mettre en danger. vous auriez donné des points pour cela, vous?

placez-vous du point de vue d’un élève de poudlard appartenant à une autre maison (autre que serpentard). n’est-ce pas injuste? et d’un parti pris à vomir?

juste pour clore le sujet parce que mon but n’est pas de finir critique littéraire, voyons ce qui aurait été judicieux:
partons du principe que l’école existe pour apprendre aux gens à se débrouiller dans la vie. dans cette optique, ce que harry et ses amis ont fait dans l’école doit donc être inclus dans le système de points. comme il a violé le règlement de l’école, ce seront des points en moins. ceci étant fait, ils auraient pu célébrer l’aventure et le courage du gang de harry, ainsi qu’informer les élèves de la possibilité du retour de voldemort.

parce que c’est comme ça que les choses se passent dans la vie. c’est toujours comme ça que les choses arrivent. officiellement, quand on fait ce qui est juste, on ne récolte jamais les honneurs, jamais. et harry ne les récoltera jamais. tous les autres volumes sont conformes à ce principe. pourquoi ne pas l’apprendre à l’école? pourquoi ne pas l’apprendre dans les livres? ça n’enlève rien à la magie de l’histoire ou à celle de la vie.

tout ça pour dire qu’à 15 ans d’intervalle le même livre a réveillé des choses très différentes en moi. preuve s’il en fallait que mon monde intérieur est en constante évolution.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s