l’improbable relation…

1029430

une des choses que j’aime le plus dans le libertinage est l’improbable relation. vous savez de quoi je parle, n’est-ce pas? quand on est libertin on est libre de baiser avec qui on veut. n’importe qui. pas de limite. comme aucune suite n’est attendue on se soucie peu des conséquences. ça ouvre l’éventail des possibilités. et donc ça ouvre la porte à l’improbable relation.

– le mec qui ne vous aurait jamais intéressée en temps normal. je ne parle pas d’un mec moche, ou vulgaire, ou quoi que ce soit de répulsif. je dirais même tout le contraire: votre fantasme avec lequel vous ne vous afficheriez jamais. le mec trop beau, trop jeune, trop riche ou qu’importe, qu’en temps normal vous éviteriez parce que beau = superficiel, jeune =  immature, riche = m’as-tu vu, et autres jugements à priori qu’on inflige aux autres. vous m’avez saisie…?

– le mec qui ne réveille pas de passion décisive en vous. pas de répulsion non plus, soyons d’accord. juste un « ouai, pourquoi pas…? » beaucoup de coquins partent du principe que s’ils ne sont pas d’avance excités à l’idée de s’emboîter avec vous, alors c’est pas la peine de se fatiguer. ils s’attendent à être sexuellement stimulés à la fin d’un simple rendez-vous où on partage quelques mots et une boisson. je dirais – même si ça n’engage que moi – qu’un libertin ne se fierait pas à ça. parce qu’il y a une multitude de raisons de se sentir excitée par une rencontre: l’intelligence de son interlocuteur, sa sensibilité, sa douceur, sa patience, son écoute, etc. des raisons qui ne se résument pas à votre pantalon qui fait une bosse et votre culotte trempée. je dirais même que si une conversation et un verre partagés vous excitent déjà… euh… comment dire, y’a pas comme un problème, là…?

– le mec qui n’avait pas l’air intéressé, à qui vous avez envoyé un sms le lendemain de votre rencontre pour lui dire que de votre côté c’était ok, qui ne vous répond pas pendant trois jours… puis vous texte qu’il sera ravi de vous revoir à 2h du matin alors que vous avez déjà effacé les mails, les textos, les photos, bref son « dossier » de la pile de vos éventuels futurs amants …

vous savez, l’improbable relation quoi!

j’allais vous laisser là, imaginant que vous compreniez, et je réalise que pas du tout. comment pourriez-vous comprendre? au bout de presque dix ans de libertinage il y a vraiment très peu de rencontres que je qualifierais d’improbables. tout est toujours si convenu, si prédictible dans le monde de la rencontre sexuelle! j’aime les rencontres improbables parce qu’elles me font penser à un disque rayé. la route est tracée, elle est censée vous mener d’un point A à un point B, mais tout à coup vous vous retrouvez au point C. vous vivez une expérience que vous connaissez déjà (vous rencontrez un mec trop beau, trop jeune, trop riche), mais pour une fois vous n’y apportez pas la réponse habituelle. l’éventail des possibles s’ouvre sur une variante de votre vie que vous n’avez jamais voulu tester. l’inconnu… l’ultime frisson pour une vieille libertine puisque notre mode de vie nous permet d’expérimenter tant de choses, si vite, qu’on en devient rapidement blasée. l’inconnu…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s