je l’ai vu à la télé!

voilà une phrase que je ne risque plus de prononcer…
ça fait quelques jours à présent que j’ai envie de vous parler de la télé. comme nous nous sommes rencontrés autour de mes habitudes de sexe, je vais commencer par la façon dont la télé a influencé ma sexualité.

la première fois que j’ai vu un porno, c’était sur canal+, comme beaucoup d’hommes et de femmes de mon âge (44 ans en 2016) je pense. seulement j’étais étudiante, en foyer étudiant, et nous regardions la télé ensemble dans une salle commune. et là tout de suite, je suis sûre que certains d’entre vous espèrent voir survenir une orgie… eh non. nous avions une petite habitude qui nous amusait follement: nous donnions à chaque acteur un nom d’homme ou de femme politique. et nous inventions des dialogues qui collaient avec les images (bah oui, le shcritch shcritch de canal n’était pas fun). chaque étudiant doublait un acteur, donc les dialogues avaient vraiment lieu dans la salle commune, entre plusieurs personnes. et ça donnait ceci:

tumblr_mzpspxnIa81stuxlpo1_500

– oh baladur, qu’est-ce qu’elle est dure!
– je te l’avais bien dit, mitterand, t’es pas déçue, hein?
– vous me laissez toujours en plan!
– t’inquiète pas, jacques lang, quand y’en a pour une, y’en a pour deux!
etc.

bon, c’était drôle, mais pas plus de 10 minutes, car il arrive toujours les mêmes choses dans ce genre de films, et au bout de la 3ème sodomie, la 6ème fellation et la 2nde pénétration vaginale, nous étions à sec…

je ne prends pas la pornographie de haut pour autant. j’aime certaines pornographies, de moins en moins à l’heure actuelle, mais certains films pornos sont très bien faits. je suis du genre à aller dans les sex-shop, je l’ai toujours fait (depuis mes 18 ans j’entends). d’ailleurs quand j’avais 18 ans mon petit jeu préféré était d’approcher le dos d’un des messieurs qui lisent en douce une revue porno, puis de regarder par-dessus son épaule. s’il tardait trop à remarquer ma présence, je disais un ou deux commentaires sur les photos qu’ils regardait. ils fermaient toujours leur revue pour partir quasi en courant! sérieusement…? bon, je dois admettre pour leur défense que j’ai toujours fait plus jeune que mon âge…

tout ça pour dire qu’il m’est arrivé de regarder des pornos, je l’ai fait avec mes petits copains, avec mon mari on en a même loué un, et ça a été une expérience si traumatisante que je crois que nous n’avons PLUS JAMAIS regardé un porno ensemble depuis!!! ce film avait TOUS les défauts d’un porno. il les avait tous. d’ailleurs il est resté une référence culturelle de notre couple pour désigner une catastrophe annoncée. on l’avait bien cherché, un film en vidéo-club, classé amateur, et axé sur la sodomie… on l’avait cherché!

donc la télé a influencé ma vie sexuelle. je suis un être humain sociable, et donc comme tous les êtres humains sociables je copie ce que je vois. j’ai testé dans la chambre des tas de choses que j’ai vues à la télé. sans jugement aucun. et pour la plupart, juste une fois, pour voir. autant vous dire que mon premier petit ami a eu droit à la totale, et ce, quasi immédiatement. ça peut paraître étonnant, venant d’une fille vierge, mais quand je me replonge dans mon ressenti de l’époque, je suis complètement en phase, car j’étais juste dans l’expérimentation à 300%. on a TOUT fait. TOUT. éjac faciale, sur le corps, les seins, les fesses, fellation, cravate du notaire, sodomie, et je vous passe les positions du kamasutra.

tumblr_mzcskevUeo1revz5to1_500

quand je lui ai demandé l’éjac faciale, il était catastrophé. il m’a demandé à plusieurs reprises si j’étais sûre. ben oui, j’étais sûre! comment savoir si j’allais aimer ça? et puis pour moi, la sexualité a toujours été saine. je n’entendais pas me soumettre à lui, et de toute façon, il ne le vivait pas comme ça non plus. nous l’avons fait, c’était bof bof, ça m’a collé les cheveux surtout, et c’était ignoble à enlever avec le shampoing, et donc je ne l’ai plus refait. bof, pas terrible, chiant à enlever, donc on arrête. entre notre première fois et les 2 mois qui ont suivi, on a tout fait. passé ces 2 mois, on a eu une sexualité qui nous ressemblait plus: on faisait l’amour en partageant les gestes qui nous avaient plu dans le répertoire que nous avions testé.

tumblr_mzp9yhe9xV1rdbuixo1_400

j’ai mis longtemps à comprendre que la télé n’influençait PAS QUE ma vie sexuelle. au travers des pubs, des communications informatives intrusives et incessantes, on est manipulés. si je n’avais jamais vu tous ces actes sexuels à la télé, franchement vous pensez que j’aurais eu l’idée de me faire asperger de sperme…? bon, ok, oui, je l’aurais eue, mais moi c’est pas pareil. on est bien d’accord, sur la question de la sexualité je ne pense pas avoir du tout la même approche qu’une femme française lambda. mais si on regarde la moyenne des jeunes adultes aujourd’hui, on constate que la sexualité des jeunes est délurée parce qu’elle est grandement influencée par ce qu’ils voient. youporn, et autres sites en porn ou en sex, sans compter le grand matraquage silencieux de notre société sexualisée (pub mettant en avant des femmes dénudées, des hommes dominateurs, et je vous passe les 50 nuances de grey).

le truc c’est que le sexe est important. très important. tout comme la façon dont notre pays est dirigé. le sexe est à la vie privée ce qu’un homme politique est à la vie politique. quand on ne l’a pas vécu, on a tendance à le sous-estimer: votre sexualité influence TOUT dans votre vie. TOUT. et une personne qui arrive à bousculer votre sexualité sera aussi capable de bouleverser votre vie. quand on se libère des chaînes sociales au lit, on s’en rend compte. on réalise qu’on était en prison. et cette libération va avoir des répercussions sur tout le reste. du jour où j’ai brisé le devoir implicite d’exclusivité cousu à mon contrat de mariage, j’ai fait tomber sans le savoir un domino qui allait emporter tous les autres dominos avec lui.

couple-faisant-l-amour-2328308

j’ai toujours été libertine (dans sa version d’origine, le libertin est celui qui remet en cause les dogmes établis, c’est un libre-penseur).
j’ai toujours pensé en dehors de la boite. j’ai toujours suivi mes propres règles. j’ai toujours réfléchi à ma manière. j’ai toujours refusé de suivre la mode, et les courants sociaux. mais ce jour là, j’ai provoqué un tremblement de terre dans ma vie privée qui allait tout ébranler. tout a été remis en question à cause d’une unique chose. réalisez que cette prison, personne ne vous y enferme. on le fait toute seule. tout le monde est exclusif, alors on est exclusive, et surtout, on ne se demande jamais si ça nous convient. beaucoup de choses fonctionnent comme ça. pas que dans le sexe. le travail par exemple. vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez réellement besoin de travailler? vraiment? la famille… qui vous oblige à fréquenter tous les membres de votre famille que vous ne supportez pas? l’argent… est-il vraiment nécessaire? vraiment? les enfants, vous avez réellement BESOIN d’en avoir? c’est vraiment votre truc? et si oui, pourquoi confiez-vous leur éducation à d’autres personnes dans ce cas? si c’est votre trip, vous devriez être heureux de passer du temps avec eux, le faites-vous? je parie que non, comme pour 90% des français… alors pourquoi?

648x415_vu-tele-m6-sept-foyers-regardent-commentent-programmes-rythme-semaine-television-francaise

vous remettez en question UNE chose, et toutes les autres tombent. et vous vous demandez comment est-il dieu possible que j’aie accepté toutes ces choses comme vraies et INDISCUTABLES pour moi, dans ma vie, au point d’engager mes forces vitales là-dedans, sans même les avoir mises à l’épreuve?!!! d’où ça vient? mais d’où ce lavage de cerveau peut-il bien me venir?!!!!

de l’exemple…
des exemples que nous voyons autour de nous, qui nous confortent dans le fait que nous sommes dans le vrai, même si nous ne le sommes pas, simplement parce que tout le monde fait ça. et les médias occupent 99% de notre temps libre, ils occupent toutes nos pensées, et c’est un fait exprès: tant qu’ils sont là, présents, à monopoliser notre attention, nous ne pouvons pas penser par nous-mêmes. de la même manière qu’on ne peut pas penser correctement, réfléchir et se concentrer pendant qu’une personne nous parle. de la même manière qu’il est dangereux de parler avec un conducteur. tout comme vous avez du mal à vous concentrer sur ce que j’écris, là, avec ces images qui bougent sur votre écran… eh oui, tant que nos oreilles et nos yeux sont occupés, le cerveau est en stand by.
(vous pouvez AUSSI faire quelque chose contre les perturbations de mes GIFs, réduisez la taille horizontale de votre fenêtre si vraiment ça vous embrouille)

c’est pourtant ce que nous faisons en très grande majorité à la maison quand nous rentrons. on allume la télé « en fond », comme si nous avions peur de nous entendre penser! et nous cultivons en permanence ce sentiment d’avoir quelque chose à faire qu’on a oublié… ce truc qui rode à la périphérie de nos consciences, ces raisonnements fécondés et avortés parce que conçus devant la télé. vous n’arrivez plus à vous concentrer, vous n’arrivez plus à suivre vos propres pensées jusqu’au bout. et vous vous y habituez…
on est un fantôme, une enveloppe vide, juste le membre d’un troupeau.

l’homme est un animal social, il reproduit ce qu’il voit. sans se poser de question. et quel instrument peut être le plus utile pour influencer le comportement d’un homme grâce à l’exemple…? la télé… une foule d’informations, de personnes, transitent dans votre salon en quelques minutes parfois. et en un claquement de doigts, on arrive à vous faire croire que la chose la plus invraisemblable du monde est la norme. ok, pour 1990, une éjac faciale c’était pas la norme, et on en avait conscience. mais aujourd’hui…? à votre avis, combien de jeunes de moins de 25 ans pensent qu’une éjac faciale n’est pas une chose normale à faire en couple? vous pariez sur quel pourcentage? une autre chose tout aussi facile à vérifier; les poils. combien de femmes rasées et épilées avant l’arrivée de l’épilation dans le porno? et combien de femmes et d’hommes rasés et épilés après l’arrivée de l’épilation dans le porno, puis la démocratisation du porno sur internet? et comment en est-on arrivés là? la télé, internet, l’image… l’exemple. et aujourd’hui toutes ces images de sexes imberbes ne nous interrogent même plus, on en vient même à oublier que 20 ans plus tôt, ce n’était pas la norme.

833457

alors vous décidez de ne plus regarder les informations (les 4 ou 5 dernières années où je regardais encore la télé, c’est ce que je faisais). vous croyez que vous avez ce choix là. vous le pensez réellement parce que jusque là, même si les nouvelles vous ennuyaient, vous n’y prêtiez pas vraiment attention. si, je vous assure. car le jour où j’ai fait le boycott des nouvelles à la télé, j’ai réalisé que je ne pouvais pas! vous ne pouvez pas couper l’accès de votre cerveau à l’information télévisée. pourquoi? parce qu’ils vous embuscadent. vous regardiez tranquillement votre série préférée quand la diffusion s’arrête: flash spécial bla bla bla bla…… !!! vous pensez que ça n’arrive pas si souvent? j’ai arrêté de regarder la télé, complètement, parce que ça arrivait beaucoup plus souvent que je ne l’avais escompté. BEAUCOUP PLUS.

même si vous avez décidé de ne pas regarder les nouvelles pour ne pas être influencé par tel ou tel groupe politique qui possède tel ou tel média, si la télé est allumée, ils vous atteindront. ils trouveront un moyen. plus la distraction sera forte (l’émission la plus cotée, la plus vue), plus elle sera susceptible d’être interrompue pour un « flash spécial ». ils ont aussi trouvé le truc des bandeaux défilants. même si vous ne voulez pas savoir leur avis, ils vous le matraque sous le film que vous regardez: « ce soir à 20h, françois hollande vous expliquera pourquoi la guerre en syrie c’est bien ». et même si vous SAVEZ que ce n’est pas bien, ce message va transiter pendant une heure dans votre inconscient, bon gré mal gré.
c’est mon expérience.

donc, je décide de ne plus regarder la télé du tout.
bonne nouvelle, ça nous fait économiser de l’argent. en ces période de crise, c’est toujours une bonne chose. la redevance télé (150€ par an) on l’arrête. la télé on la vend (50€), et je réalise que le meuble télé que j’avais tardé à acheter (nous avions changé de télé pour une plus grande qui n’entrait pas dans le logement de l’ancienne), et qui figurait toujours sur la liste des courses, je n’avais plus à l’acheter. beaucoup de place libérée dans le salon, c’était presque vide. et malgré ça, le mieux être mental et cérébral n’est pas venu tout de suite. ça a traîné… deux ans. si si, 2 ans! et c’est logique parce que même si VOUS arrêtez de regarder la télé, les autres, vos collègues, amis, famille, le font toujours et vous parlent de leur conditionnement mental! et ça entretient le votre!

puis un jour, sans vous en rendre compte, ce domino là tombe aussi. le conditionnement mental a cessé, et il est parti comme il est venu, sans faire de bruit. tout d’un coup, une personne vous raconte sa version des informations selon qu’elle a regardé TF1 ou france3. et vous l’écoutez, le sourcil froncé, troublée… et vous pensez « attend, mais… est-ce qu’il (ou elle) écoute ce qu’il (ou elle) est en train de dire là? » car c’est complètement illogique! ça n’a pas de sens! mais de quoi il/elle me parle? vous êtes peut-être choquée (ça dépend de la nouvelle qui vous fait déclic) mais surtout intriguée. vraiment, pour la première fois vous entendez des informations, et votre cerveau – LE VOTRE –  les assimile à SA manière. et il comprend les incohérences. il les pointe du doigt.

tumblr_mw0vvvoO2S1revz5to1_500

vous ne dites rien, vous rentrez chez vous, et là, pour la première fois, vous êtes confrontée à un problème de taille: sur quel site allez-vous vous renseigner? si vous allez sur TF1 ou france3 on va vous servir exactement la même soupe que celle que votre ami ou relation vous a servie. vous devez confronter cette nouvelle sur plusieurs sites, croiser les versions et essayer de déterrer la vérité. je vis en france depuis 30 ans, et je n’avais jamais fait ça. j’avais toujours accepté les nouvelles comme on me les présentait. bien sûr j’avais déjà entendu parler de la manipulation des informations, mais c’était toujours resté très théorique jusque là. ce jour là, c’est devenu pratique. j’ai appris à enquêter sur internet. à lire toutes les versions possibles d’un événement, et à en tirer mes propres conclusions. et je m’en fous si je suis toute seule à penser comme je pense. je suis libertine oui ou merde?
si vous rencontrez ce problème un jour, voici une petite aide (de rien, c’est de bon cœur!):

http://vahineblog.over-blog.com/2013/11/34-sites-internet-d-information-alternative.html
http://www.acrimed.org/-Sites-et-blog-d-informations-et-d-analyses-
http://www.parasite.antifa-net.fr/liste-non-exhaustive-des-sites-conspirationnistes-et-confusionnistes-version-2015/

ce jour là, toutes les choses qu’on m’avait fait avaler avant, sans le moindre problème, ont commencé à me revenir dans la bouche façon repas de noel trop riche qu’on va rendre devant le porche de sa maison. tout d’un coup le vide laissé par les médias, cette place toujours en ébullition, pleine de bruits, de voix, d’opinions, d’informations contradictoires et complexes, ce vide a commencé à enfanter… comme je ne suis plus sous l’influence, toutes ces pensées qui avaient transité à la périphérie de ma conscience sans que je ne puisse les saisir, m’ont rattrapée, frappée en pleine gueule! toutes mes opinions, toutes mes positions politiques ont été dévastées. l’une après l’autre mes convictions sont tombées. et je me suis sentie extrêmement coupable de NE PAS M’ÊTRE POSÉ DE QUESTION PLUS TÔT! de toutes ces horreurs et erreurs que j’ai répétées après les avoir entendues à la télé ou la radio, que j’ai véhiculées à mon insu dans des oreilles et des cerveaux innocents. de ces conversations stériles et trompeuses que j’ai eues avant, en étant convaincue d’avoir raison!!! et la colère qui va monter pour avoir été à ce point manipulée, trompée, forcée…!!!

tumblr_mzayvt89ZO1stuxlpo1_500

SEIGNEUR DIEU QUE CE JOUR LÀ EST DOULOUREUX!
en ce moment, je revois en pensée des tas de choses et je les comprends enfin. je pensais les comprendre avant, mais je ne savais pas que je les interprétais à la lumière de mes influences. tous ces films de tarés américains qui se barricadent chez eux pour essayer de vivre en autonomie sans le gouvernement américain, ce gouvernement qu’ils appellent un voleur, un manipulateur, et un comploteur, ces gens que je pensais mais tarés à un point!!! je suis en train d’en devenir une…

les phrases de ce genre me font mal, car oui, pendant des années j’ai été volontairement aveugle. personne ne m’a forcée à regarder la télé. je l’ai fait de mon plein gré. j’ai même payé pour ça 150€/an. je suis responsable d’avoir été volontairement aveugle, moi, une libertine de toujours, moi qui ai toujours été capable de sortir mon cerveau de tous les marécages, j’ai échoué dans celui-là pendant des années!!!

1935804_684471338360480_6085852101849744785_n

en juin passé j’ai reçu un mot dans ma boite aux lettres. l’administration des impôts chargée de la redevance audio-visuelle. « nous sommes passé chez vous pour voir si vous avez réellement bazardé votre télé, mais comme vous n’étiez pas là on n’a pas pu le voir. veuillez confirmer que vous n’avez pas de télé, et (tout en bas en petits caractères!!! si je vous jure!!!) si vous ne répondez pas à cette lettre, vous serez imposée pour l’audio-visuel de force« . c’était pas écrit comme ça, mais je vous le traduis.
j’étais là ce jour là. j’étais chez moi toute la journée, je ne travaille pas et ce jour là, j’étais chez moi. personne n’a sonné. en me renseignant sur internet, j’ai vu que beaucoup de ceux qui refusent cet impôt sont manipulés pour payer quand même l’audio-visuel. vu ce que je ressens aujourd’hui envers la télé, et le gouvernement qui la soutient, vous devinez que j’ai été ravie. j’ai envoyé un courrier simple dans lequel j’ai répondu « je vous ai déjà informé que je n’ai pas de télé. merci de ne pas m’imposer sur des choses que je n’ai pas déclarées. comme ce courrier FORCÉ n’a pour but que de répéter une information qui figure DÉJÀ sur mon avis d’imposition, merci de rembourser mon timbre. »
je n’ai pas eu de nouvelle. je verrai bien l’an prochain si le timbre figurera dans la liste des choses à déduire. si non, je l’y mettrai.

il y a une chose, après tooooooout ça, qui me met terriblement en colère. ce sont les meubles pour télé.
comme je suis dans une logique de décroissance en ce moment, j’apprends à tout faire toute seule. j’apprends aussi à faire des meubles avec des palettes. c’est passionnant!!! mais dès que je tombe sur un modèle de meuble pour télé, ça me rend dingue! ça va vous sembler idiot, mais réfléchissez-y une seconde: on place généralement la télé au centre de son salon (au centre), là où avant figurait la cheminée avec le portrait de la famille, ou du patriarche, ou de la matriarche. c’est intéressant à observer, non? on fait des meubles pour la télé, alors que, soyons honnête, je n’en fais pas pour mes chats par exemple qui le mériteraient grandement, eux, vu que leur présence favorise ma santé physique et mentale (prouvé par expérimentation « scientifique »). mais on fait de GRANDS meubles, des trônes, qui occupent TOUT l’espace, pour sa télé… exactement comme dans ma tête avant.
et on n’imagine pas une seule seconde l’impact de tout ceci.

meuble-tv-design-snake

**************************

remarques à propos de cet article:

comme certains d’entre vous me suivent sur facebook, j’ai eu quelques retours. beaucoup  m’ont fait part de leur choc. ceci n’est pas dans tes habitudes, m’ont-ils dit! eh oui, que voulez-vous les amis, tout change, le monde change, et les gens (moi y compris) en sont bouleversés.

je l’ai dit dans l’article, j’ai toujours vu le sexe de façon saine. ce n’est qu’un moyen d’entrer en lien avec une personne, ce n’est ni un moyen de domination, ni un moyen de manipulation. POUR MOI. toutes ces images de sexe, aussi crues soient-elles, ne me choquent pas. ce qui me choque, moi, c’est la violence.

ce qui me choque, c’est d’utiliser ce lien si puissant, censé relier les êtres, pour les dominer, les manipuler, les violenter ou les brimer. tous les tabous du sexe viennent de là. tout ce qui le concerne prend fatalement des proportions titanesques pour celui ou celle qui le vit. votre sexualité engage votre énergie vitale. la limiter, limite votre énergie vitale.

soyez libre sexuellement. soyez libre, je vous le souhaite, car ça signifierait que vous êtes libre dans votre tête aussi.

 

***************************************************************************

I saw it on TV

that’s a phrase that I may not pronounce anymore …
it’s been a few days now that I want to talk about TV. as we met around my sex habits, I’ll start with how TV has influenced my sexuality.

the first time I saw a porno, it was on Canal +, like many men and women of my age (44 in 2016) I suppose. but I was a student, living in hostel and we watched TV together in a common room. right now, I’m sure some of you hope an orgy to happen … eh no! we had a stupid habit that we foolishly loved: we gave each actor a politician name and we created dialogues that stucked with the images (yeah, canal+ crypted soud was something like « shcritch shcritch » and was not fun). each student was doubling an actor, so the dialogues had actually held in the common room, among several people. and it gave something like this:

– Oh Balladur, this is so tough!
– I told you so, mitterand, you’re not disappointed, right?
– You always leave me alone!
– Don’t worry, Jacques Lang, when there is enough for one, thre is enough for two!
etc.
well, it was funny, but not more than 10 minutes, because same things always happens in this kind of film, and after the third sodomy, 6th fellatio and 2nd vaginal penetration, our inspiration was drying…
I do not look down at pornography either. I like some pornographies, less than before at this moment, but some porn movies are very well made. I love going into the sex shops, I have always had (since I was 18. I mean). talking about that when I was 18 one of my favorite games was to approach the back of one of the gentlemen who read porn magazine, then look over their shoulder. if he delayed too much to notice me, I liked sharing one or two comments on the photos he looked. this men always closed their review and run away! seriously…? well, I must admit that I always look younger than I am…
I happened to watch porn, I did it with my boyfriends, with my husband we even rented one, and it’s been such a traumatic experience that I believe we have NEVER watched a Porn together since this one !!! this movie had ALL defects in a porn. he had them all. elsewhere it remained a cultural reference in our couple to designate a foretold disaster. we should have seen it coming, a video-club rented movie, ranked amateur, and focused on sodomy … we should have known!

So television has influenced my sex life. I am a sociable human being, and therefore as all human beings I copy what I see. I tested in the bedroom a lot of things I’ve seen on TV. without judging. and for most, just once, to see. with my first boyfriend I tried everything, almost immediately. the fool monty. it may seem surprising, coming from a virgin, but when I remember my feelings at this moment, I am completely in line with myself, because I was just experimenting at 300%. I have done EVERYTHING. ALL OF IT. facial cumshot on the body, breasts, buttocks, fellatio, titfuck, sodomy, and some positions of the Kamasutra.

when I asked him cum facial, he was devastated. he asked me several times if I was sure. yeah, I was sure! how was I supposed to know if I was going to like it? and then for me, sexuality has always been sane. I didn’t mean to be tamed and anyway, he didn’t expect that either. we did it, it was so so, my hair was glued, and it was despicable to remove with shampoo, so I never try it again. blah, not terrible, boring to remove, so we stopped. between our first time and the two months that followed, we tried everything. these two months away, we had a sexuality that we like: we made love sharing the gestures that had pleased us in the directory that we tested.

Publicités

2 réflexions sur “je l’ai vu à la télé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s