illuminée

hippie

http://dpstreaming.org/?s=enlightened

j’ai découvert la série « enlightened » (illuminée, cliquez sur le lien si vous voulez la voir) il y a quelques jours. les 2 saisons sont assez brèves (10 épisodes), et franchement, je l’ai « regardée à la souris » ( => toutes les 30 secondes, j’avançais la vidéo d’une minute, ce qui fait que je voyais à peu près 15 min max de chaque épisode). tout ça pour dire que je ne vous la recommande pas.

so what?

j’en parle parce que le thème de la série est de montrer comment on affronte le quotidien quand on a expérimenté « l’illumination » dans un stage de bien être. vous l’avez compris, je suis toujours dans ma phase tantra intensif…

beaucoup se focalisent sur l’illumination comme destination suprême de leur cheminement spirituel. et oublient l’après. or l’après est ce qu’il y a de plus important. comprendre est une chose, appliquer ce qu’on a compris est autrement plus compliqué dans un monde où personne ne vous fera de cadeau: il faut bien réaliser qu’à l’époque actuelle celui ou celle qui vit en conformité avec ses principes et ses idéaux nage à contre-courrant: on va vous latter, on va vous mettre des bâtons dans les roues, et tout sera bon pour vous décourager. comment allez-vous tenir bon? allez-vous seulement choisir de tenir bon? parmi vous combien ont peur d’arriver à l’illumination simplement parce qu’ils ne veulent pas affronter ça? et combien ont compris, mais refusent d’appliquer la leçon parce qu’ils ont peur de passer pour le fou ou la folle de service?

autant vous dire que mes attentes concernant cette série étaient hautes… et que je suis donc tombée de très haut… (là-dessus je vous laisse juge, vous pouvez la regarder et décider par vous-même).

mais, l’épisode 7 de la saison 2 est très intéressant. c’est le seul que j’aie regardé (sans garder la main sur la souris je veux dire).

[attention spolier]
pour expliquer simplement, l’héroine est prise en porte-à-faux dans deux situations:

– primo son ex-mari alcoolique et drogué revient de « désintox » changé, et prêt à construire sérieusement une relation avec elle, chose dont elle n’a cessé de rêver depuis leur séparation. seulement pendant qu’il était en cure, elle a rencontré un autre homme, un homme avec qui ça se passe très bien, une histoire qui, enfin, lui avait fait oublier ses espoirs déçus, et ses attentes qu’elle pensait irréalistes concernant son ex-mari. ah… qui choisir?

– secundo la compagnie polluante pour laquelle elle travaille et qu’elle rêve de détruire depuis son illumination lui offre un poste en conformité avec ses aspirations: payée comme une huile, pour rectifier le tir: changer l’image et les activités polluantes de la compagnie. le rêve. sauf que le dossier à charge qu’elle a monté est prêt et qu’il est déjà sur le bureau du journaliste qui poursuit la compagnie depuis plusieurs années. que son implication dans le scandale à venir sera évident. que faire?
[fin du spolier]

ce que j’aime, c’est la façon dont débute cet épisode… c’est… tout ce que je reproche à la série, et tout ce que j’aime dans le tantra. et à entendre la complainte de l’héroine, je n’ai pas pu m’empêcher de penser si haut, si fort « mais ma pauvre chérie, t’as rien compris, et dieu merci j’ai rencontré, adopté, et me suis exposée, rendue au tantra!!! voilà tant de questions et tant de choses qui ne me tortureront plus!!! »

voici ce qu’elle dit au moment où elle est confrontée à l’épreuve du choix (je vous laisse expérimenter et comprendre ce que vous avez à y comprendre) :

sur fond de musique douce et d’images au ralenti : « bénis soient les moments de la vie où les décisions sont claires, où le doute hausse les épaules et s’éclipse, honteux de lui-même, et la détermination vous étreint comme un amant perdu de vue depuis longtemps… douce certitude, où es-tu partie? pas d’angoisse, pas d’attente, pas un regard en arrière (…) accueillir les conséquences avec un coeur alerte et lucide… quel mal peut en découler? »

vous en pensez quoi? vous comprenez quoi? vous auriez fait quoi? encaissé la nouvelle (les nouvelles) de quelle manière? qu’est-ce qui vous aurait torturé(e), vous aussi, et qu’est-ce qui, clairement, ne vous aurait pas torturé(e), et pourquoi? envie de vous poser la question? envie d’y répondre?
et plus important que le reste,

vous, comment avez-vous géré le retour de stage de bien-être? (de tantra en l’occurence)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s