sexe sans sentiment ou sexe sans profondeur?

pecsexy

il y a des gens qui ne comprendront jamais la différence. être disponible pour des relations sexuelles ne signifie pas qu’on est disponible pour n’importe qui, et dans n’importe quelle condition.

voilà donc ce monsieur qui se présente sur son profil par la partie basse de son corps, dénudée, et en érection. gros plan sur la chose dans l’angle du prolongement de l’arme fatale. (je ne veux pas dire, mais (enfin bon, si je vais le dire…) cet angle de vue est la marque de fabrique des complexés car il a deux avantages: il fait paraître long ce qui ne l’est pas, et gros ce qui ne l’est pas plus. seules les débutantes se font encore avoir, et je n’en suis plus une…)
pour le reste, je ne fais pas de blocage sur les profils axés sur le sexe, j’ai déjà eu de belles surprises, dont un débutant qui s’était présenté ainsi simplement dans la logique cartésienne du « c’est un site de cul, les femmes ont sans doute besoin de pouvoir voir ce qu’elles « achètent ». donc je laisse le bénéfice du doute à toute personne que je ne connais pas (encore).
comme son annonce le sauve un peu (« Coucou beautés, N’hésitez pas à me contacter et passons d’agréables moments ensemble. J’attends vos messages » (ok c’est court, mais c’est en français, et sans abréviations)), je prends connaissance de son message:

lui: hi! coucou la miss, ça va?

bon… par contre, je ne vois pas ce que je peux répondre à une telle platitude.
donc, je ne réponds pas et j’efface le message.
le lendemain:

lui: hi! coucou la miss, ça va?
waw! belle description!

je me dis que la vie est peut-être un peu dure avec le mâle standard, et qu’il fait sans doute un effort pour démarrer la conversation, qu’une fois rassuré sur le « je ne te juge pas, parlons un peu », il sera plus locace, et peut-être intéressant. j’indique donc la direction que j’espère voir prendre à notre conversation:

moi: et la votre un peu courte.

j’attendais pas grand chose, et pour moi le pire scénario aurait été la fatidique et habituelle question: « que voulez-vous savoir? », ou l’option, « demandez, et je vous répondrai ». donc le lendemain:

lui: et c’est bien le seul truc que j’ai de court! action! qu’en penses-tu?

wow! ok, donc on est bien en face d’un profil droit au but.

moi: j’en pense que contrairement à ce que vous croyez, vos courts (aussi) propos démontrent que vous avez d’autres choses bien trop courtes:
– votre sens de l’à-propos,
– le respect que vous éprouvez pour les femmes,
– la profondeur de votre conversation,
– l’estime que vous avez de vous-même,
– votre appréciation de ma capacité à évaluer les distances (ou alors),
– votre définition de la grandeur,
– votre appréciation de l’intérêt que je vous porte,
et bien d’autres choses encore, mais je pense que vous avez compris le fond de ma pensée… (je veux dire que je l’espère, du moins).
bonne continuation!

et le pire c’est que je SAIS que s’il n’a pas été capable de comprendre le premier message, il ne sera pas plus capable de comprendre le second. mais bon, la graine est plantée, et je n’ai pas la responsabilité de l’arrosage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s