gérer vos menstruations: le flux libre instinctif

MESDAMES, hier on m’a offert un petit lien que je tiens absolument à partager avec vous! voici:

http://epanews.fr/video/a-propos-des-regles

en gros, quand vous avez vos règles vous pouvez (apparemment) retenir le flux à l’intérieur du corps, et le libérer aux toilettes comme quand vous urinez. la sensation du besoin de vider son vagin ressemblerait à la sensation du besoin de vider sa vessie. avec un peu d’entraînement on pourrait se passer totalement de protection menstruelle.

vous en pensez ce que vous voulez, mais moi je veux tester! ça me semble évident aussi qu’être dépendante d’une protection menstruelle extérieure au corps est d’une certaine façon anormal. et je me dis qu’en fait toutes les femmes d’occident portent des couches, et que toutes les femmes d’occident sont incontinentes.

réfléchissez aux millions de tonnes de serviettes et tampons qui polluent notre terre… et pourquoi? parce qu’on a la flemme d’expérimenter une chose qui apparemment est naturelle? je suis trop pressée d’avoir mes règles pour tester! d’autant plus que pour pratiquer une sexualité épanouie il faut apprendre au minimum à contrôler son corps, son vagin, faire ses exercices de kegel pour éviter le relâchement du périnée. quoi de plus logique que d’expérimenter cette façon de « retenir ses règles »?

pour celles qui veulent toujours utiliser une protection, je vous recommande la cup: plus confortable que les tampons, avec le même intérêt que les tampons. dans la philosophie du tantra on encourage les femmes à adopter une façon féminine (yin) de gérer leurs règles, donc à utiliser la cup au lieu des moyens yang (serviettes et tampons).

coeur_de_cups

http://www.easycup.fr/

si l’information servira principalement aux femmes, évidemment, elle concerne aussi les hommes, tout comme 100% des choses qui touchent les femmes dans leur sexualité, et inversement. vous aurez compris que dans ma façon d’appréhender le sexe il n’y a pas de tabou, ou de non dit. le sexe doit être accepté dans son entier, et parler de règles, ou du cancer de la prostate est tout aussi normal que parler de fellations ou du kamasutra. devenir mûr dedans signifie aussi qu’on a bien compris cela.

votre corps vous appartient, lancez-vous, libérez-vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s