jeff le teuffeur

934029_616391121705326_14983980_n

premier article de cette nouvelle rubrique! je vais faire comme socrate et maïeuter ! imaginez donc que vous êtes assis en face de moi, là, et que nous bavardons autour d’un thé ou un café. voici donc les questions d’un jeune homme d’une trentaine d’années, jeff:

jeff: J’ai cru voir que tu es libertine, pour tout avouer c’est un monde qui m’intrigue et m’attire mais dans lequel je ne suis jamais entré, peut être pourras-tu m’en dire plus puisque tu as l’air de bien connaitre tout ça.

PP: tu sais que le libertinage n’est pas une destination touristique…? c’est un chemin personnel. soit tu l’empruntes, soit tu l’empruntes pas, et c’est pas de passer quelques soirées dans un club libertin qui te permettra de comprendre. ce sont des choses (sentiments et sensations) qu’on vit de l’intérieur. si tu n’es pas un libertin dans les fibres de ton corps, tout ça te passera dessus sans t’atteindre, et tu ne comprendras rien.

jeff: Oui je veux bien le croire, je ne prends pas ce milieu pour « un bordel » je sais que c’est quelque chose de sérieux, régi par des règles, codes etc, j’avoue ne pas me sentir « libertin dans les fibres de mon corps » mais poussé assez fort par un sentiment de curiosité, je suis quelqu’un de très ouvert d’esprit, surtout sur le sexe bien qu’assez « conventionnel » dans mes pratiques, c’est pourquoi je voulais explorer un peu plus, sans mauvais jeu de mot. Je prends tes mots en compte, il est vrai que si je veux être totalement honnête le scénario que tu décris « me passer dessus sans m’atteindre » est le plus probable en effet, mais je garde tout de même pour moi cette curiosité pressante, et puis surtout je cherche du plaisir réciproque donc si mon investissement moindre est quelque chose qui peut remettre ce plaisir en cause, je n’en veux même pas.

PP: je vais t’expliquer autrement:
je n’ai jamais voulu être libertine. quand ça a débuté, je savais seulement que je ne voulais plus être fidèle. j’ai fait le plus dur en premier, parler à mon mari, lui dire que l’exclusivité dans notre couple je n’en voulais plus, discuter pendant des heures, en pleurs tous les deux, à se demander si lui et moi on devait continuer ensemble ou pas.
finalement on décide d’expérimenter la vie ensemble sans exclusivité. je fais quelques sorties, j’apprends des trucs, je rencontre du monde, et je me renseigne aussi sur le net (la page wikipédia sur le libertin m’a beaucoup appris). et là je me rends compte que je suis une libertine, que je l’ai toujours été: je n’ai jamais aimé qu’on m’impose des règles, j’étouffe quand je vis dans un cadre. c’est là que j’ai compris ce que c’était être libertine. je n’ai pas essayé d’entrer dans un monde chatoyant.
et à vrai dire, ceux qui viennent en touriste pour avoir des frissons m’énervent un peu: ils n’ont aucune idée de ce que ça signifie qu’être un libertin: affronter les autres, fixer ses règles, ne pas se laisser marcher sur les pieds, ou pire, se faire cannibaliser dans un mouvement de foule.
parce qu’un vrai libertin c’est juste quelqu’un d’un peu sauvage, qui n’accepte pas les lois, les conventions.
imagine que tu viennes en club avec moi. tu vas regarder des gens faire la fête, ou baiser ensemble. ok. mais qu’est-ce que ça va t’apporter? rien. la remise en question, la force de caractère, le désir d’entrer en résistance par rapport à ce monde de moutons, tout ça, tu ne vas pas le percevoir. tu seras juste là pour regarder, subir, être spectateur.
alors que devenir un libertin c’est devenir acteur de sa vie. le monde du libertinage est sans doute régi par des codes, des règles… aux yeux des autres. de l’intérieur je ne le vis pas comme ça. c’est un cadre où je suis susceptible de rencontrer des gens qui me ressemblent. un cadre où je peux m’exprimer avec plus de liberté que dans une boite de nuit classique. baiser si je veux, danser nue si je veux. sans être jugée, ou sans me faire violer. il y a justement moins de règles et moins de codes qu’ailleurs, dans la vie des gens normaux.

(suite ici: https://petitphoenix.wordpress.com/2013/09/16/un-libertin-baise-avec-le-tout-venant/)

Publicités

Une réflexion sur “jeff le teuffeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s