13 raisons qui poussent une femme à jouer la carte du silence…

534868_355626027873014_2062108032_n

je vous peins la scène: vous vous êtes contactés sur un site de rencontre, tout va bien, vous vous plaisez, elle est sympa, elle vous trouve sympa, l’échange de photos se passe bien, puis sans explication, silence. vous commencez à vous dire qu’elle n’a pas osé vous avouer qu’elle ne vous trouvait pas à son goût, et qu’elle s’est défilée. or la vérité est parfois toute autre!!! voici les options!

  1. pendant l’échange de photos il me dit que lorsque son contact ne lui plait pas, il ne le lui dit pas, il se contente de couper court au dialogue. je lui dis que je trouve le procédé peu classieux et il me répond qu’il préfère ne rien dire plutôt que de blesser une personne en lui disant « tu es moche », et que de toute façon le message est en soi très clair. bien…
    à part ça l’homme me plait, je lui plais, nous convenons de fixer la date de la rencontre le lendemain puisqu’il ne dispose pas encore de son emploi du temps de la semaine. nous nous saluons et le lendemain rien. ce n’est pas mon seul contact, aussi je n’attends pas spécialement après lui.
    deux jours plus tard alors que je parle de sa méthode de ratteau à un ami de sexe sans sexe, je me souviens que ça fait deux jours que je n’ai pas de nouvelle, et j’en arrive à la conclusion qu’il m’a aussi rattonnée.
    deux jours encore plus loin, il me contacte enfin pour me dire: « hey, est-ce que ça te va pour mardi? » ce à quoi je réponds dans mon fort intérieur; « hey, et toi, ça te va si j’essaie sur toi ta méthode de ratteau? »
  2. tout se passait bien, il était charmant, les conversations étaient agréables, et nous avancions doucement mais sûrement vers ce moment fatidique où la rencontre devient la seule option. puis je me coince le dos, j’attrape la grippe, un rhume, pire une gastro, n’importe quoi qui me rappelle que je ne suis pas uniquement une belle et sexy libertine, et que je suis parfois simplement une femme malade qui agonise au fond de son lit en criant sur son mari parce que son bouillon de poule n’arrive pas assez vite! ah tant d’histoires sont mortes, sacrifiées sur l’autel de la santé!
  3. tout se passait bien… (bon ok, j’arrête de le répéter, la position de départ étant toujours la même) puis je me suis rendue compte que je n’avais rien à me mettre. non, ne rigolez pas. je ne sais pas si ça se passe de la même manière pour les autres femmes, mais la sensibilisation à l’effet de mode se passe toujours de façon très brutale chez moi. je veux dire par là que je peux me balader longtemps avec des vêtements « ringards » sans y prêter la moindre attention, et brutalement je me rends compte qu’entre temps la mode a beaucoup changé et je me dis que je n’oserai plus sortir habillée ainsi! et là, c’est toute la garde-robe qu’il faut changer d’un coup… je ne sais pas pour vous, mais ça prend toujours un peu de temps, alors on ne va pas se voir tout de suite, désolée.
  4. (blabla…) puis je me suis rendue compte qu’il ne répondait jamais à mes questions.
    ça va vous paraître bizarre, mais je trouve ça inacceptable. basiquement un coup sur deux il ne répond pas, du tout du tout, et un coup sur deux il pose une autre question. je n’insiste jamais, je considère que surtout dans la phase d’approche il vaut mieux rester naturel l’un et l’autre. puis je peux comprendre qu’au cours d’une conversation parfois animée on n’ait pas envie ou pas le temps de répondre à une ou deux questions par ci par là, mais faut pas imaginer que chaque fois que vous éludez votre interlocuteur ne s’en rend pas compte.
    je sais pourquoi je pose mes questions, ne pas en recevoir de réponse creuse des trous dans le plancher de la confiance. et là, nous jouons à tombera ou ne tombera pas. ce qui est marrant c’est qu’on ne sait jamais à quel moment le plancher va lâcher! c’est marrant, vous ne trouvez pas? non?! non? ben moi non plus.
  5. (blabla…) des jours de conversation passionnées, intimes, tendres… puis il m’a appelée par le prénom d’une autre. ha ha, très drôle aussi, ça! pas du tout symptomatique du mec qui court 3 lièvres à la fois.
  6. (blabla…) puis le lendemain il m’a demandé de lui rappeler qui j’étais. non non, pas genre « je ne me rappelle plus ton prénom », mais plutôt genre « t’es qui? on a déjà parlé ensemble? » oh bah cher ami, visiblement, je ne suis personne.
  7. (…) puis il m’a avoué que pendant que je me languissais de le rencontrer, il s’entraînait à faire l’amour avec d’autres femmes pour moi, pour mieux briller entre mes draps… okaaaay. cher ami, je te laisse donc à tes expérimentations…!
  8. il veut que je le rejoigne chez sa soeur, c’est chez elle qu’il crèche quand il « monte » à paris. c’est pas grave, on fera l’amour sur le canapé du salon, de toute façon elle est au boulot toute la journée, y’a rien à craindre. l’hôtel? non, trop cher!
  9. alors qu’il me parle de ses préférences au lit, il insiste lourdement pour que nous fassions l’amour sans capote… je peux avoir confiance en lui, y’a pas de souci, il fait toujours super attention, et puis il a besoin de tendresse depuis qu’il a découvert sa petite amie au lit avec un autre… (sérieux ne me dites pas que j’ai besoin de vous faire dessin sur le potentiel nid à germes qu’est cet homme…?!)
  10. pendant une conversation chaude au téléphone, et à plusieurs reprises, il va me dire « je vais massacrer tes petits seins ». ou dans le même style celui qui va me dire « je vais te faire mal »… j’ai toujours pas compris en quoi c’est censé m’exciter.
  11. pour la dixième fois au moins il me demande de lui présenter des copines… oh si, alors même qu’il n’a pas pris la peine de m’offrir un verre.
  12. d’une façon générale, à chaque fois qu’il essaie de me faire faire une chose que je ne veux pas faire. peu importe la méthode, parce que oui, il existe plusieurs méthodes: insister lourdement, flatter, faire pression avec des menaces physiques, en faisant preuve d’autorité, en faisant preuve de mépris pour les opinions divergentes, en assurant que « tu crois que tu n’aimes pas, mais c’est parce que les autres ne savent pas faire une bonne sodomie! », etc. en gros en faisant passer le message « si tu veux que je te trouve gentille, fais ce que je veux ». y’en a ils devraient ouvrir un dictionnaire au mot « gentil », ils pourraient avoir des surprises.
  13. il a sorti la carte du silence le premier. à l’époque j’étais intéressée, et lui il avait deux dindes sur le feu. entre temps l’autre dinde s’est barrée, et il se rabat sur celle qui lui reste… enfin, qu’il croit.

voilà, je penserai sans doute à d’autres raisons dès que j’aurai appuyé sur le bouton « publier » mais c’est pas grave, tant pix!

Publicités

5 réflexions sur “13 raisons qui poussent une femme à jouer la carte du silence…

  1. Bonjour,

    Je m appelle Hugo et j’ecris, j’ecris actuellement un livre erotique je cherche donc de l’inspiration pour parfaire mon style… (Photos, discussions)

    Faites moi savoir si vous etes interessee

    Merci d’avance

    Hugo

    • je ne vois pas bien en quoi je peux vous aider. l’inspiration n’est pas une chose qu’on provoque, soit elle naît, soit elle ne naît pas. puis les différents thèmes de mon blog font déjà l’objet d’un livre, je pourrais difficilement vous les prêter.

      mais si mes principes de vie vous inspirent, inspirez-vous en. sachant d’expérience qu’on écrit mieux sur une personne quand on la fantasme plus qu’on la connait, je vous encourage à fantasmer.

      bonne écriture!

      • Oui, je comprends, et j’adhère au fait qu’on fantasme mieux sur une personne qu’on ne connait pas… Je fantasmerai sur vos écrits alors !

        Bonne écriture à vous aussi, et si vous voulez lire ce que j’écris n’hésitez pas à m’envoyer un mail. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s