les petites fiches pratiques du libertinage: gérer le téléphone

deguisement-accessoires-de-piggy-la-cochonne

****************
lui qui me fait une crise de jalousie: tu crois que je les vois pas les sextos que tu envoies à tes amants? c’est facile de bander quand on y est encouragé toute la journée!!!

****************

ce qui me fait penser que :

1- mon petit chaton s’imagine que je le pense incapable de me satisfaire, alors que pas du tout (tu es mon meilleur amant mon petit chat),
2- mon petit chaton voudrait plus d’attention, et moi j’ai manqué de l’être, attentionnée, puisque je n’ai pas vu qu’il souffrait.
3- mon petit chaton a besoin que je sois plus discrète, avec mes sextos.
4- mon petit chaton a peut-être envie d’en recevoir aussi, des sextos…

en conséquence:

1- je le rassure sur sa capacité à me satisfaire. noooon, pas comme ça, en passant. j’organise un moment câlin (oui j’organise, je lui fais un petit lit au carré, je rapproche les accessoires si accessoires il y a besoin). on s’allonge, on ne fait pas l’amour, mais on fait tout le reste et si envie ou besoin, on s’accorde le droit de lui faire du sexe oral sans contrepartie. au programme baisers, caresses, massage, et s’il/elle en a envie, fellation/cunni. au cours de ce câlin on lui dit qu’on l’aime, et on lui dit qu’on est comblé(e). , y’a des chances que ça rentre.

2- si l’attention ne vient pas naturellement, il faut l’organiser: d’abord j’évite d’être surbookée par mes rencontres (oui, c’est dur, les chats, les rencontres, les clubs c’est tellement excitant! mais la vie conjugale a aussi ses avantages et je ne suis pas prête à y renoncer, donc je dois travailler à l’entretenir), et je me garde du temps pour mon couple. s’il est surbooké aussi, on cale dans l’agenda (oui vous lisez bien) une soirée par semaine à partager ensemble. si besoin on se fait un resto-ciné, mieux si on se sent assez bien en couple pour rester à la maison en soirée télé-cocooning.

3- je vais éviter de répondre à mon téléphone en sa présence, d’ailleurs j’enlève le son, là, tout de suite

4- je lui envoie des sextos. pas immédiatement, mais la semaine suivante, et si possible le jour où il me dit qu’il a une réunion importante. à l’heure de sa réunion. puis encore deux trois pendant le temps de la réunion… si possible quelque chose de vraiment surprenant… une photo de moi nue déguisée… hum… en cochonne? ou encore une photo de moi en pleine partouze avec mes nounours… j’ajoute le petit message assassin « tu me manques vraiment beaucoup, là… »

et je n’oublie pas que rien de beau ne s’acquiert sans mal…!

Publicités

3 réflexions sur “les petites fiches pratiques du libertinage: gérer le téléphone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s