l’amour et la peur (encore)

petite discussion avec mon meilleur ami cet après-midi:

« dans les films d’amour, me dit-il, les héros se battent et affrontent toutes les difficultés du monde pour être ensemble. c’est une attitude qui m’est naturelle, et j’ai toujours pensé qu’elle était générale, mais ces derniers temps j’ai compris que je me trompais… »

ces derniers mois il est tombé profondément et douloureusement amoureux à deux reprises. douloureusement parce que l’élue (les deux élues à 4 mois d’écart) de son coeur n’a pas répondu positivement à ses attentes, par peur.

peur de quoi?

mon meilleur ami voyage beaucoup à cause de son travail. il peut passer plusieurs mois à l’étranger, revenir, repartir… il gagne pas mal d’argent, il a un réseau social dense, et d’excellente qualité, en gros c’est le genre de personnes près desquels il fait bon être vu.

ces élues ont vite compris qu’une relation avec une telle personne n’était pas sans risque: il est courtisé en permanence, comme il a du charisme et un esprit brillant ça ne le rend que plus attirant, et les personnes qui le fréquentent sont plus riches et brillantes les unes que les autres.

en gros, si on n’a pas une estime personnelle bien solide, ben on se sent un peu comme une merde à côté. et comment garder la main mise sur un tel personnage quand 9 mois sur 12 il est sur les routes…?

elles ont désisté. elles l’ont laissé tomber après une période de drague réciproque aussi intense qu’agréable.

oui les deux articles (celui-ci et le précédent) sont liés.

rien n’a encore commencé, elles n’ont même pas essayé! elles ont vu ce que leurs peurs leur dictaient, et elles ont pris la poudre d’escampette! alors que si elles avaient essayé, qu’auraient-elles découvert?

c’est un homme charmant, fidèle, stable, bon amant, et en prime il était déjà très attaché à elles. ces ruptures lui ont fait mal. il était prêt à faire des efforts pour être plus présent (arranger son agenda professionnel pour voir la personne qu’il a choisie aussi souvent que possible), et en quelques semaines seulement elles auraient compris que l’absence n’aurait pas diminué leur attachement: il n’en est pas à sa première relation à distance, et il appelle tous les jours ses amoureuses, leur envoie des cartes, des lettres, des mails, des petits cadeaux… il est adorable!

l’une n’a rien dit, mais l’autre a clairement avoué qu’elle jetait le manche après la cognée. (Allusion à l’apologue du bûcheron qui, ayant laissé tomber dans un gouffre le fer de sa cognée, et désespérant de l’en retirer, y jeta le manche dont il pouvait encore faire usage.” Pierre-Marie Quitard, “Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes et locutions proverbiales des autres langues”, 1842.)

ça m’a rappelé que moi-même lors de ma première infidélité j’avais réagi de cette manière. me sachant fautive, j’avais décidé à part moi de rompre. j’ai rompu parce que j’avais peur de l’entendre me dire « tu m’as trompé, je te quitte ». mais d’abord ce n’était pas à moi de prendre cette décision, surtout que j’aimais mon ex petit copain et n’avais nulle intention de le quitter, ensuite je ne lui laissais même pas une chance de me dire « je t’aime, tu as fait une erreur, je te pardonne, reste avec moi ».

dans notre société on nous apprend à tout prévoir, à essayer coûte que coûte de contrôler l’avenir. mais l’avenir ne se contrôle pas, et l’imprévu est partout au détour du chemin. on ne peut pas prédire comment une relation sera demain. c’est donc totalement débile d’essayer de le faire, et de prendre une décision sur ce qu’on pense, qu’on croit, qu’on imagine, qu’on a peur qu’il arrive demain.

on ne peut décider que pour aujourd’hui, seulement avec les éléments disponibles aujourd’hui. si vous êtes heureux, restez, si vous êtes malheureux partez. décider de partir parce qu’on a peur d’être malheureux demain c’est passer à côté de sa vie. le plus dur étant de reconnaître et d’identifier cette peur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s