analyse déconstructrice du mariage à travers private practice (série US)

bon, oui je l’avoue, je passe beaucoup de temps devant la télé en ce moment. mais ça fait du bien, et honnêtement, j’en avais besoin. donc encore une fois, mes critiques sont nées devant une série US: private practice (lundi soir sur france 2 pour ceux qui ne suivent pas).

ce soir après les 3 épisodes diffusés, je me suis dit: je sais pourquoi la plupart des gens se marient jeunes (je ne fais pas exception, je me suis mariée un poil plus jeune que la moyenne à l’époque de mon mariage, beaucoup plus jeune que celle d’aujourd’hui puisque les gens se marient quasi à 30 ans maintenant).

vous savez pourquoi les gens se marient généralement très jeunes? en tout cas pourquoi les plus vieux (40, 50, 60 ans) ne le font pas volontiers? parce qu’il faut être complètement cinglé pour faire une chose pareille! je le sais, je suis mariée. je vous assure que je sais de quoi je parle.

franchement, vous voulez que je vous dise combien de temps il m’a fallu pour décider de me  marier? quelques heures. si vous voulez savoir ce que ça signifie « l’enthousiasme de la jeunesse » ben ça en donne une bonne idée. et j’étais SÛRE de moi! (bon ok, ça fait longtemps que je suis mariée aujourd’hui, je ne me suis donc pas trompée, mais à l’époque je ne le savais pas. mais j’étais sûre quand même!)

j’étais totalement stupide (si si) mais ça a marché, et ce n’est pas un hasard, ou un coup de chance. ça a marché parce que j’ai travaillé en ce sens. voilà ce que j’ai fait, et ce que je n’ai pas fait, mais que les héros de cette série débile (et le mot est faible, mais j’adore la débilité, si si, je vous jure) ont fait ou pas fait, à tort selon moi:

1 – violette couche avec peter et sheldon sans rien leur dire. BIIIIIIIP! mauvaise décision! on peut coucher avec qui on veut, comme on veut, quand on veut, mais on le dit mademoiselle!!! on ne sort pas avec une personne en la laissant espérer une relation normale (avec exclusivité et fidélité à l’appui) tout en agissant différemment, et ce dans le dos de tous ses partenaires!!! et non, ça ne veut pas dire du tout que tu assumes ta sexualité, jeune fille! au contraire! quand on s’assume, on joue carte sur table!

2 – addison invite kevin à manger avec elle le soir, et ne sort pas un mot. pas un mot. BIIIP! mauvaise décision! elle a eu une journée de chiotte, ok, elle est médecin, ok. mais lui il est policier, et les journées de chiotte il connait aussi! ce n’est pas parce qu’on est en couple que tout à coup l’autre est condamné à vous supporter quelle que soit votre humeur et votre caractère!!! il lui fait remarquer qu’il aurait préféré qu’elle l’appelle pour annuler, en lui expliquant pourquoi. au lieu d’accepter simplement ses torts, elle l’engueule! m’enfin! vous vous prenez pour qui, jeune dame?!!!

3 – addison ne s’entend plus avec kevin, et reluque wyatt, l’embrasse même! kevin est policier, il a appris à mener un interrogatoire, et il sait quand on lui ment. il lui pose la question plusieurs fois pour savoir si elle le trompe, et elle nie! BIIIIP! mauvaise décision! quand on fait une bêtise, que l’autre a des doutes, il vaut mieux l’avouer le plus tôt possible. un compagnon de vie peut excuser, pardonner un faux pas, mais le mensonge qui va avec ne passe jamais. et c’est bien ça la difficulté d’une relation de couple, savoir s’arrêter quand on commet une erreur!

4 – et dernier au panthéon des mauvaises décisions: cooper refuse d’épouser charlotte, parce qu’elle est en deuil de son père, qu’elle prend cette décision sur le coup de l’émotion et qu’il a peur qu’elle le regrette ensuite, ou qu’elle change d’avis une fois le deuil digéré. BIIIIP! mauvaise décision!!! le mariage est une folie. le mariage est toujours une folie! se marier avec une personne c’est lui signifier « à partir de maintenant, quand tu partiras dans un délire, il y aura toujours ma  main dans la tienne ». épouser une personne c’est adopter sa folie.

le mariage c’est pas facile. le couple c’est pas facile. n’importe quelle relation c’est pas facile. mais curieusement, c’est aussi facile. quand on est sincère, les choses passent simplement, et on ne vit que le meilleur de la relation. qu’auraient-ils dû dire?

1 – je veux coucher avec sheldon et peter? qu’à cela ne tienne! je prends le temps d’expliquer à sheldon, puis à peter ce que je ressens. je leur dis que j’aimerais bien leur donner ce qu’ils sont en droit d’attendre de moi, mais là, je suis tentée par les deux. que de toute façon personne (ni eux ni moi) n’est dans le trip mariage et enfant, et que dans ce cas, je ne vois pas d’obstacle à cette exploration de mes désirs. mais si cet état d’esprit change, je reste ouverte à la négociation. pourquoi ne pas vivre au présent en attendant?

2 – je suis de mauvais poil? je vais vous ressortir une chose que j’ai apprise très tôt dans mes relations sentimentales: si je ne suis pas de bonne compagnie pour moi, alors je ne peux pas l’être pour les autres. rechercher la compagnie des autres pour fuir sa propre compagnie est toujours une mauvaise décision. j’ai eu une journée de chiotte? je m’isole, ou si j’ai besoin d’en parler, j’appelle un ami ou une amie pour en parler. je n’ai jamais compris qu’on impose à son partenaire de vie le rôle ingrat de devenir notre sceau à vomi. vous voyez de l’amour là-dedans, vous? pas moi. beaucoup de relations meurent parce que les partenaires confondent conjoint et dépotoir. je n’ai pas une tête de déchetterie, moi.

3 – j’ai mis un coup de canif dans le contrat, j’ai honte de moi. ok, je ne vais pas le crier sur tous les toits et je vais très certainement tenter de le cacher à mon partenaire. mais s’il demande, qu’il pose clairement la question ça change tout. pour l’avoir déjà vécu, je sais comment on se sent quand on sait déjà la vérité et qu’on regarde l’autre mentir en sachant qu’il nous ment. ne faites jamais ça. jamais. vous vous glisseriez vous-même au-delà de la zone du pardon. vous transformeriez votre relation en farce. et le jour venu, quand vous serez prêt à dire la vérité, vous vous heurterez à un mur d’indifférence. « oui, je le savais déjà. ce n’est rien. non, je ne t’en veux pas. je ne t’en veux pas parce que je m’en fous de toi. donc voilà, félicitations, tu as dit la vérité. excuse-moi, mais je dois partir maintenant. »

4 – vous aimez une personne et sur un coup de folie vous décidez de vous marier? mariez-vous! mariez-vous!!! le mariage c’est toujours une folie. c’est un contrat « perdant-perdant », vous ne pourrez JAMAIS trouver une seule BONNE raison de vous marier. il n’y en a pas. le mariage est un pari sur l’avenir qu’on décide de tenir en aveugle.

dites-vous bien que vous pouvez toujours trouver une occasion de divorcer d’une personne. mais réunir deux fois les bonnes conditions d’un mariage (un vent de folie réciproque entre deux personnes) c’est moins sûr. et j’en connais quelques uns qui regrettent de n’avoir pas dit « oui » quand ils en avaient l’occasion.

dire « non » blesse immanquablement la personne. et une fois blessée…

les gens ont peur de s’engager. c’est pour ça qu’on dit « non ». je ne fais pas exception à la règle, j’ai horreur de m’engager. mais quand je me suis mariée j’ai été sincère avec mon futur mari. nous nous sommes promis de divorcer à la seconde où nous nous sentirions malheureux ensemble. et la peur a disparu. un mariage au final ce n’est qu’un morceau de papier, et si les deux ont à coeur de rendre l’autre heureux, en quoi est-ce difficile de signer ce papier?

à chaque difficulté, à chaque crise, on s’en est sortis parce qu’on a été sincères l’un avec l’autre. je veux ça. je ne veux pas ça. j’ai peur de ça. j’ai envie de ça. j’ai l’impression que tu attends ceci. je ne veux pas te donner ça. pas à pas, les jours, les semaines, les années passent… et un matin on se réveille effrayée par le nombre d’années passées en couple (si si, c’est effrayant, d’ailleurs c’est pour ça que je ne vous le dis pas).

vous voulez réussir vos relations? dites ce que vous avez sur le coeur! mettez carte sur table! et ayez un peu foi dans les personnes que vous choisissez!

franchement tous les personnages de cette histoire ne sont qu’une bande de bras cassés! avouez que j’ai cassé le mythe du mariage à vos yeux? et qu’il y a même deux trois mouches qui sont tombées avec…!

Publicités

Une réflexion sur “analyse déconstructrice du mariage à travers private practice (série US)

  1. après les épisodes d’hier soir je ne rajouterai qu’un seul commentaire:

    cooper s’engage à aider violette (enceinte et paniquée) à surmonter cette épreuve. pour ce faire il décide d’emménager chez elle. le soir où il quitte son appartement charlotte revient avec un pain de viande, gage de paix et de réconciliation pour tourner la page sur sa demande en mariage que cooper avait refusée.

    je veux m’installer avec toi, dit-elle.
    je pars m’installer chez violette, qu’il répond.

    évidemment elle fait la gueule.
    ok, violette ne voulait dire à personne qu’elle était enceinte et cooper avait raison de garder son secret. mais il y a des circonstances où…

    vous savez ce que j’aurais fait?

    j’aurais pris charlotte par la main et je l’aurais embrassée.
    – merci ma chérie pour ce pain de viande, évidemment que j’accepte ce gage de paix, mais il faut que je te parle, c’est important. viens, asseyons-nous.

    une fois assise je lui aurais dit:

    – pendant que tu me boudais j’ai pris des engagements envers violette, et je ne peux pas me désister sans la mettre dans la merde. je t’en prie, comprend-moi, je te rejette pas, je ne repousse pas ta proposition, bien au contraire! je suis heureux de faire la paix avec toi, et je suis heureux que tu veuilles vivre avec moi. d’ailleurs tiens, voilà mes clefs. mais avant tout, il faut que tu viennes avec moi chez violette, je préfère que tu voies par toi-même pourquoi je me prépare à faire ce que je vais faire.

    là, je l’emmène chez violette, et j’explique à violette la situation:
    – il faut que je lui dise pourquoi je me prépare à emménager chez toi. tu veux bien?

    je ne pense pas que violette aurait refusé.
    et partant de là:

    – voilà, violette est en difficulté, et je veux l’aider. c’est mon amie, si elle va mal, je vais mal. je te donne mes clefs, tu es chez toi chez moi. mets-y quelques affaires, installe-toi. donne-moi un mois ou deux pour épauler violette, et ensuite je te rejoins dans notre chez nous. tu veux bien?

    bien sûr il y a des chances qu’elle le prenne mal quand même. mais quand on est sincère les choses se passent toujours mieux. et ça instaure un climat de confiance. en tout cas cette série c’est vraiment le B.A-ba de ce qu’il ne faut pas faire dans un couple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s