moi je dis que l’infidélité est inscrite dans les gènes des femmes…

tout le monde vous dira que les hommes sont programmés pour être infidèles, et les femmes non. et on vous sortira pour ça une foule d’excuses aussi stupides les unes que les autres.

excuse 1: l’homme produit une infinité de gamètes, et les femmes n’ovulent qu’une fois par mois, et ne peuvent faire qu’un nombre limité d’enfant. donc les hommes sont faits pour ensemenser plusieurs femmes.

réponse: faux.

si les hommes produisent tant de spermatozoides c’est uniquement pour maximiser leurs chances de féconder UNE femme. bien entendu s’ils en ont la possibilité, l’énergie et l’envie, ils peuvent aussi essayer d’en féconder plusieurs. mais génétiquement, ils ne sont pas programmés pour ça. ce sont les femmes qui sont programmées pour recevoir plusieurs spermes différents, et donner ainsi sa chance au meilleur. en envahissant totalement la femelle, on expulse le sperme déjà présent, et on se donne de meilleures chances d’être le papa du futur bébé.

en gros, plus on a de sperme, moins on a de chance de se reproduire. les espèces chez qui la concurrence entre mâles n’existe pas ne produisent qu’une quantité très limitée de spermatozoides.

http://ethologie.unige.ch/etho1.08/par.date/2009.04.08.htm

ce lien vous apprendra que:

1 – la taille des testicules, la quantité de sperme, et la taille de la tête du spermatozoide contenant l’énergie nécessaire pour atteindre l’ovule dépendent de la compétition entre les mâles. plus il y a de compétition, plus le mâle aura de grosses couilles, plus son éjaculat sera important, et plus la poche contenant l’énergie des spermatozoides sera grande. quand on compare l’homme et les autres singes, on constate que l’homme a les plus grosses couilles.

conclusion?

la femelle de l’homme est la plus infidèle du lot. et c’est le CORPS du mâle, votre corps à vous, messieurs, qui en apporte la preuve. CQFD.

2 – ce lien vous apprendra aussi qu’en présence d’autres mâles, le même partenaire produira plus de sperme encore que d’habitude, même si sa femelle est fidèle.

3 – ce lien vous apprendra aussi que les hommes qui vivent dans les couples où ils ne peuvent pas surveiller leur partenaire en permanence produisent plus de sperme que les autres. parce que l’absence de leur femme leur fait craindre son infidélité (ce en quoi ils ont raison, d’ailleurs, difficile d’être infidèle avec le mari accroché à vos basques). donc quand ils la revoient, ils l’envahissent de semence en espérant expulser celle qu’ils craignent de trouver en elle.

en bref, messieurs, votre corps est programmé génétiquement pour faire face à la concurrence. et le notre, il est fait pour choisir le meilleur d’entre vous. désolée. si je suis infidèle, c’est uniquement parce que je suis programmée comme ça par dame nature.

je plaisante: j’assume totalement mon CHOIX de non exclusivité dans mon couple. ce que je fais là, c’est juste vous montrer qu’on vous matraque la tête pour vous insérer une idée fausse. la nature ne fonctionne pas comme ça. et quand on la contrarie, elle trouve toujours un bon moyen de vous le faire payer.

un indice? jetez un oeil sur les écrits d’une autre bloggeuse:

http://pornologie.20minutes-blogs.fr/archive/2011/01/31/la-phallocratie-a-t-elle-tue-le-sperme.html

je vous laisse méditer. 🙂

Publicités

Une réflexion sur “moi je dis que l’infidélité est inscrite dans les gènes des femmes…

  1. (extrait du dernier lien)

    « Au cas où vous n’auriez pas suivi, le sperme ne va pas très bien (…)

    Plus les femelles Mus domesticus ont de partenaires sexuels (en l’occurrence 3), plus le sperme de leurs descendants devient fort et fertile au cours des générations (en l’occurrence, 12) selon l’actuelle livraison de BMC Evolutionary Biology (…)

    D’où mon idée première : si le sperme humain s’essouffle aujourd’hui, c’est peut-être qu’il paye le prix d’une sexualité féminine bornée et contrôlée depuis des milliers de générations. Ou comment, en croyant bien faire et en satisfaisant son bon plaisir immédiat à coups de patriarcat, de harems et autres ceintures de chasteté, LE mâle ancestral s’est bel et bien tiré une magnifique balle dans le pied – enfin, dans les testicules.

    Oui, comme vous dites, aïe. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s