dire ce qui fâche…

images
à plusieurs reprises sur le forum des polyamoureux je me suis retrouvée en porte-à-faux avec des intervenants hypocrites (à mon sens). je vous explique: une personne vit un moment difficile dans sa vie et refuse de regarder la vérité en face (ici, un homme qui se découvre polyamoureux refuse de se confronter à sa femme et d’exiger d’elle sa liberté sentimentale et sexuelle. au lieu de ça, il la trompe et espère nouer des relations polyamoureuses saines en dehors de son couple).
.
je comprends la difficulté qu’il traverse, j’ai vécu les mêmes épreuves. mais à sa place je me suis dit qu’il était indispensable de ne pas mentir à mon mari. donc je lui remonte les bretelles. et on m’accuse de cruauté, d’insensibilité. tout le monde ménage la susceptibilité du menteur, et on me reproche de lui dire avec trop de franchise le fond de ma pensée. (pourtant je vous jure que j’y suis allée mollo).
.
de mon point de vue, c’est précisément quand une personne est perdue et qu’elle a besoin d’aide et de conseil qu’il faut lui dire la vérité et tenir fermement la barre. on me dit que non, qu’il faut ménager les personnes déjà affaiblies, et ne surtout pas leur dire leurs 4 vérités. vous feriez quoi, vous, si vous saviez une personne fragile, et que vous connaissez une vérité sur elle qui ne lui ferait pas plaisir? vous le diriez? vous ne le diriez pas? vous préférez attendre que la personne découvre seule ses erreurs?
.
autre point de vue: vous êtes en difficulté, complètement perdu(e). une personne que vous connaissez sait comment vous tirer d’affaire, mais ça risque de vous coûter beaucoup, et peut-être que sur l’instant vous lui en voudrez beaucoup. vous préférez qu’elle vous parle, ou pas?
et encore un autre; une fois la crise passée, quelques mois plus tard par exemple, vous reparlez avec une personne qui aurait pu vous conseiller, et qui ne l’a pas fait. elle vous apprend qu’à l’époque elle n’a pas osé vous dire que vous faisiez n’importe quoi pour ne pas vous blesser. sachant que si elle vous avait parlé ça aurait écourté vos souffrances, et vos errances, vous ressentez quoi?
.
bref, moi je vous le dis tout net. si j’ai quelque chose à vous dire, je le dis. vous l’acceptez ou pas, je considère que j’ai fait mon devoir. si vous avez quelque chose à me dire, faites le. si j’apprends après coup que vous m’avez laissée dans la merde sans lever le petit doigt, c’est plus trop utile de venir prendre le thé chez moi.
.
l’hypocrisie est une méthode de progrès à l’extérieur de la maison (vous n’êtes pas obligé(e) d’aimer et de respecter votre patron, vos employés, vos supérieurs et subordonnés, la caissière du supermarché, ou votre boulangère). mais chez vous, dans l’intimité de votre maison, être entouré(e) d’hypocrisie et de mensonges finit par altérer votre bien-être.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s