dégoûtée par les polyamoureux…

c’est vraiment l’impression que j’ai. je suis écoeurée.
 
dernière discussion en date sur le forum, une personne atteinte d’herpès génital nous confie qu’elle ne sait plus trop comment gérer sa maladie, sachant la grande contagiosité de ce machin, elle a peur de devoir dire adieu à ses désirs de polyamour. dois-je arrêter les rencontres? dit-elle, ou alors dois-je continuer et ne rien dire comme la personne qui m’a contaminée?
 
en plus, elle est atteinte d’une des formes d’herpès qui comporte des risques de tourner en cancer… c’est sympathique.
 
je ne sais pas trop quoi lui répondre (que répondre à ça?) quand je me rends compte que la plus part de ceux qui lui répondent lui conseillent de ne pas cesser les rencontres…!!!
 
alors résumons-nous!
 
ces personnes se disent polyamoureuses, et promeuvent des relations où les sentiments priment. on ne parle pas de cul, d’être accro au cul, mais de relations, de sentiments, d’amour.
 
ces personnes se sentent le droit, dans ce cadre amoureux, de contaminer éventuellement plusieurs personnes (sachant qu’en général un polyamoureux est en relation avec plusieurs poly, qui eux aussi, bref, vous avez compris).
 
ces personnes ne lui disent pas "attend de trouver une personne avec laquelle partager une relation stable, et vous en parlerez alors entre vous", non, on est sensés parler d’amour, mais en fait, eux, ils parlent de cul. sous prétexte que parler de la maladie casse l’ambiance… mais les enfants, revenez sur terre!!! si vraiment on parle de sentiments, parler de ses bobos avec une personne qui tient à nous ne casse jamais l’ambiance!!!
 
et cerise sur le gâteau:
sous prétexte de rencontre, et de relations polyamoureuses, donc de partager de l’amour avec l’Autre, elles se sentent le droit de contaminer cet autre…
 
super message d’amour…!
 
au moins les libertins, amoureux du cul pour le cul, n’ont pas l’hypocrisie de vous dire qu’ils vous ont contaminé par amour.
y’a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent!!!
 
et ils sont nombreux à être malades et à continuer à baiser à droite et à gauche!!!
j’en ai parlé avec mon mari, on était d’accord sur la marche à suivre. au minimum avertir l’autre, à lui de prendre des risques avec sa santé ou pas. et sinon, ben oui, on arrête les rencontres. bien sûr je suis une malade (à leurs yeux) obsédée par la sécurité, la santé, et tutti quanti… franchement, ça m’écoeure!
 
j’en viens à me dire que je ne coucherai plus qu’avec des puceaux. au moins avec eux, on est sûr, ou presque, qu’ils ne trainent pas des charettes entières de microbes… qu’ils prennent plaisir à partager!
 
c’est incroyable l’inconséquence des gens!!!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s