les news sur 3 fronts!

ah la laaa, oui, je suis hyper occupée, la preuve, je suis obligée de faire face à plein de choses en même temps et vous les raconter en mix!
 
FRONT UN : par quoi commençons-nous?
par ce billet:
 
j’ai eu des nouvelles en début de semaine du monsieur que j’avais rencontré il y a plus d’un an à présent… il m’a appellée le 02 mars, à 23h48, 00h05, 00h06, et 00h09. j’ai dû décrocher la seconde fois (déjà imaginez, je suis chez moi, tranquille, il est minuit, on regarde la télé mon chéri et moi, mon portable sonne, je décroche, et c’est un homme à qui je n’ai pas envie de parler… chouette!). je lui dis très calmement que déjà la dernière fois je lui avais demandé de ne pas me rappeler.
lui – Ah… tu as bonne mémoire…
moi – bien sûr, je ne couche pas avec n’importe qui, moi, et il n’y a pas 36 personnes qui ont mon numéro de téléphone, moi, et quand je discute avec un homme, je m’en souviens longtemps. donc oui, je sais bien qui tu es, et je sais ce que je t’ai déjà dit.
lui – oui, bien sûr, mais on peut parler entre adultes, blabla…
moi – non, lui dis-je. je ne veux pas te parler. déjà ton pote Y m’a bien fait chier en me rappelant pendant des mois. je te le dis tout net, je n’aurai pas avec toi la patience que j’ai eue avec lui. alors on va faire un truc tous les deux tout de suite: tu prends ton répetoire et tu effaces mon numéro de téléphone. tout de suite, là, maintenant. et surtout, ne me rappelle jamais. salut!
 
quelques minutes plus tard, le téléphone resonne… j’étais occupée, je ne regarde pas le numéro, je décroche: re-lui.
– tu te fous de ma gueule?! que je dis.
– non mais écoute-moi, toi et moi on se connait…
– je t’ai demandé de ne plus me rappeler. alors ne me rappelle plus. salut!
je lui ai coupé la parole et j’ai raccroché.
je rigolais doucement parce que je savais pertinemment ce qu’il a fait.
 
quand je lui ai dit que je m’étais fâchée avec son pote Y, il a téléphoné à Y et lui a demandé ce qui s’était passé. et c’est là qu’Y a dû lui dire qu’il ne m’avait jamais rencontrée, qu’au départ c’était avec lui que j’avais couché, et que c’était lui qui avait donné mon numéro à son pote. vous vous rendez-compte? il file son carnet d’adresse à son pote et oublie avec qui il a couché et avec qui son pote a couché. chaque nom ressemble à un autre. chouette, hein?
 
il a rappelé, j’ai pas décroché et j’ai éteint mon téléphone. mon mari m’a demandé mon téléphone et disant qu’il allait lui dire sa façon de penser – ça par contre ça me fait ben bien chier vous voyez – et j’ai dû lui expliquer ce qui se passait pour le calmer – ça aussi ça me fait bien bien chier.
 
le lendemain j’écoute le message qu’il m’avait laissé la veille. le mec en pleine panique me dit "écoute, rappelle-moi, j’ai un truc très très important à te dire… c’est très important! mon numéro c’est…" (il lui a fallu 5 essais pour arriver à me dire son numéro! le crétin, il appelle pour laisser son numéro et il appelle en appel privé! obligé de laisser le numéro dans le corps du message, et incapable de s’en souvenir! mais quel con…! et le mot est faible.)
 
je rigole doucement et j’oublie.
cet aprem là (le lendemain donc) il m’appelle 3 fois!!!
finalement il me laisse un message lapidaire où il me dit en substence:
– tu dis que tu te souviens toujours avec qui tu baises, mais toi et moi on a déjà eu "un petit truc" (appréciez le style) et visiblement tu ne t’en souviens même pas. allez, c’était juste pour te dire ça, salut!
 
il ne lui est pas venu à l’esprit une seule seconde que moi j’aurais pu m’en souvenir depuis le départ.
pas une seconde.
 
je n’ai pas rappelé, pas envie de rectifier, je le laisse apprécier le plaisir de se savoir oublié après avoir donné de sa personne. l’arroseur arrosé c’est toujours une bonne vengence.
 
c’est vraiment à vous dégoûter de rencontrer sur le net.
d’aussi loin que je me souvienne, les consommateurs industriels de sexe sont ma bête noire. pour cette raison, précisément.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s