désirs de femme…

la petite histoire:
ça parle d’un homme rejeté après ce qu’il prend pour des préliminaires (en fait de simples câlins pour une femme) qui décide de donner une leçon de frustration à sa femme, et l’emmène faire les boutiques, tout ça pour lui dire au dernier moment: "si t’as pas envie de me satisfaire au lit, j’ai pas envie de t’acheter des cadeaux."

en gros.
la question est "qu’en pensez-vous?"


j’en pense que ce n’est pas encore ce soir qu’il va baiser, le c…!

ça, c’est typique d’un homme. il y a un problème, au lieu de le régler, ben, si on rajoutait de l’huile sur le feu? hein? ça pourrait être drôle… vous croyez pas?

il y a juste une chose à laquelle ce c… n’a pas pensé: on a l’avantage sur vous, sans même forcer… et vous venez nous provoquer sur NOTRE terrain…! une femme SAIT se passer de sexe LOOOOONNNGGGGTEMPS! très très très longtemps. bien plus longtemps qu’un homme. d’une.

de deux, à la seconde où une femme décide de ne plus être fidèle, pour ne pas avoir à se passer de sexe, il se trouve toujours une brochette d’hommes pour lui donner ce qu’elle veut. alors que l’inverse…

de trois, si vraiment c’était une question de fric, elle ne serait pas mariée avec ce c… elle l’aurait pris plus riche.

de quatre, il commençait à avoir bon, ce pauvre cr.t.n! il avait presque réussi à prouver à sa femme qu’il était capable de passer du temps avec elle, sans en avoir après son cul toutes les trentes secondes, et à lui prouver qu’il aimait simplement sa compagnie…

enfin bref, on y a presque cru. tout ce qu’il lui a prouvé, c’est qu’il n’a encore rien compris. ce n’est pas l’ACHAT qui importait et qui faisait briller les yeux de sa femme, c’est le temps que cet homme avait PRIS EXPRES pour ÊTRE AVEC ELLE.

ÊTRE!
partager du temps, VIVRE ENSEMBLE.

et ce cr.t.n a tout gâché! pire, il a détruit la confiance que sa femme pouvait avoir en lui, et en sa capacité à la comprendre!!! et une confiance qu’on détruit, ça ne se reconstruit pas comme ça… mais quelle connerie de faire ça!

il aurait pu baiser ce soir même, juste en disant à sa femme, j’ai pas les moyens de t’acheter tout ce que tu veux, choisis l’article qui te plait le mieux si vraiment tu en as envie, moi, je voulais juste passer du temps avec toi. il aurait baisé pendant 10 ans juste à cause de cette phrase, et à la place s’il baise dans 10 ans, il pourra s’estimer heureux!

ah ça, vous êtes doués! pour ce qui est de détruire, vous savez y faire, les mecs, bravo! que ça m’énerve ce genre de petites histoires, sensées être pleines d’esprit, mais en fait farcies à ras bord de connerie pure…! et moralisatrice, avec ça!!!

j’en ai une autre de petite histoire typique du niveau de compréhension moyen d’un homme, c’est extrait d’une BD de ZEP sur le sexe. une fille va dans une boutique avec son mec et essaie plein de petits ensembles de lingerie, et elle aussi, elle a les yeux qui brillent… au bout de plusieurs heures, elle dit à son mec:

– ah la laaa, d’avoir essayé tous ces modèles, puis celui-ci, franchement, il me va si bien, il me donne des envies de faire une folie!
– pas de problème ma chérie, lui fait-il avec un sourire plein d’assurance, je vais chercher la vendeuse!
– Ah bon, tu crois, lui fait la fille, bon bon, si tu veux!

l’homme va chercher la vendeuse, et fait emballer l’ensemble, fièrement il exhibe sa carte bleue, et PAYE.
la fille sort de la boutique dépitée.

tout ce qu’elle voulait c’était baiser dans la cabine, elle n’en avait rien à foutre de la lingerie à rapporter à la maison, et pour une fois, elle était même assez excitée pour faire un plan à trois avec une inconnue.

c’est quand même fin c… un homme! c’est tellement convaincu qu’une femme n’en veut qu’à son fric – parce qu’il serait comme ça, lui, s’il était une femme – que ça en oublie même de baiser quand on lui met le feu vert…

typique!

et après ça vient pleurer, soit disant, parce que ce sont les femmes qui sont obsédées par l’argent… d’ailleurs tout le monde le sait, les femmes sacrifient tout à l’argent. leur vie, leurs enfants, leurs couples, leur santé… elles se battent pour être directeur général de leur entreprise et avoir un meilleur salaire… tout le monde le sait…

bande de malades…

vous avez vu le film "le prix à payer"? (Synopsis : Jean-Pierre Ménard, las de voir sa femme lui refuser le "devoir conjugal", décide de lui couper les vivres en instaurant une nouvelle règle entre eux : "Pas de cul, pas de fric !") et sa femme a entrepris à son tour de lui prouver que des hommes prêts à payer pour avoir les faveurs sexuelles d’une femme, ça se trouve à chaque coin de rue, les putes le prouvent chaque jour…

j’ai un scoop pour vous!
si les femmes aiment tellement VOTRE argent (pas l’argent en général, non, le votre, celui que vous couvez jalousement dans votre compte en banque) c’est parce que ça vous fait SI mal de le donner. c’est jouissif de vous montrer la valeur que l’on accorde à ce truc pour lequel vous sacrifieriez tout, nous y compris. oui, il y a un plaisir sadique dans l’usage qu’on a de votre blé.

pensez-y!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s