quel est votre rapport à la nudité?

ces derniers temps je suis allées quelques fois dans des lieux de rencontre pour naturistes (personne qui pratique le nudisme). ça fait un petit moment que je sais que je ne suis pas pudique, c’est ce que je pensais en tout cas. mais la vérité est toute autre.je suis pudique. j’ai simplement un rapport à la nudité différent de celui de monsieur ou madame tout le monde. que ce soit ma nudité ou celle des autres. je peux vivre nue, il n’y a aucun problème. mais ça ne veut pas dire que je suis indifférente si on me mate. parce que le problème vient de là, les gens matent. ils reluquent. ils salissent avec les yeux.

je pense qu’une personne impudique s’en fout de ce regard qui la couvre, quelle que soit l’intention de celui qui la regarde. une personne pudique, elle, ne s’en fiche pas.

si on me met dans un groupe qui vit nu, et qui assume la nudité comme une chose normale, où personne ne mate, personne ne reluque, personne ne salit avec les yeux, je m’y sentirai très bien. je n’y penserai même plus. regarder un corps nu pour m’exciter toute seule dans ma tête… franchement… mais franchement quoi… n’importe quoi! et c’est là que, sans doute, me vient ce désamour que j’ai pour les cam chaudes. m’exciter sur la nudité d’une personne…? ça me laisse aussi froide que devant un sceau rempli de tripes de poisson.

ce qui m’excite c’est l’intention qu’on met dans ce qu’on me fait. à condition que je sois d’accord.

je n’aime pas les exhibitionnistes. se montrer à une personne qui ne veut pas voir se rapproche pour moi d’un viol (comme embrasser ou pénétrer qui ne veut pas). si on ne veut pas, on ne veut pas. forcer une personne dans tout ce qui concerne le sexe est juste… révoltant.

regarder une personne qui ne s’exhibe pas aussi.
dans les lieux naturistes on n’est pas là pour s’exhiber, mais pour vivre simplement nus. ceux qui viennent là pour mater sont pour moi des abuseurs en puissance. vraiment. c’est nul et extrêmement malsain.

je pensais que dans les milieux naturistes la nudité était pleinement assumée. là où je suis allée ce n’était pas le cas. je me suis retrouvée le centre d’intérêt d’un couloir de vestiaire entier – j’étais la seule femme dans ce couloir – ils faisaient tous semblant de s’habiller, de se sécher, de faire quelque chose, mais bizarrement, ils étaient TOUS tournés vers moi. TOUS. étrange, n’est-ce pas?

et ce sont les mêmes qui viendront dire qu’en fait, dans le milieu naturiste, on ne regarde même pas la nudité des autres.
bah c’est faux. sauf si vous êtes un mec.

donc:
ma nudité? pas de souci, j’aime, j’assume, tout va bien.
celle des autres? je m’en fous.
pudique? oui, totalement.

ce que j’aime?
qu’une personne pudique se dévoile pour moi. qu’elle rougisse en enlevant son t-shirt, mais qu’elle le fasse quand même pour me livrer son corps. qu’elle rougisse en me voyant la regarder avec gourmandise, mais qu’elle ne fasse rien pour se cacher quand même. ça c’est excitant. l’exhibitionnisme? le voyeurisme? le naturisme, même, tel que je l’ai vu? non merci.

et vous? votre nudité? celle des autres? et le sexe dans tout ça?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s