je sais ce que je veux. et toi?

avant de vous expliquer mon propos, petite histoire vraie.il y a un mois environ, un jeune homme me contacte. il est magnifique (d’après les photos, sérieux j’en mouille encore), et il me veut. tout va bien, n’est-ce pas? on bavarde, je lui propose un rendez-vous pour faire connaissance et discuter, et il me répond que s’il se déplace, c’est pour baiser, point barre. il n’a pas le temps pour les chichis, un verre, du blabla. je lui réponds donc que je l’invite à trouver une fille qui lui ressemble, merci, et bonne continuation. avant-hier il me recontacte, propose de reprendre les choses là où elles en étaient, en s’excusant. il est adorable, il me fait toujours autant envie, mais j’ai un amant maintenant. je ne suis plus aussi disponible qu’il y a un mois.

« je sais ce que je veux »…
qu’est-ce que ça signifie exactement pour vous?

il y a deux façons de comprendre cette phrase: la façon débile et la façon intelligente. le débile vous dira « je veux ça et ça », et l’intelligent vous dira « mon but c’est ça. on fait comment pour y arriver? »

chacun de nous a des blocages, des choses qui ne lui conviennent pas, des concessions qu’il ne veut pas faire au nom de la sainte loi des sites de rencontre. baiser avec un inconnu total ça ne fait pas partie de mes trips. je ne PEUX pas. je ne dis pas que je ne VEUX pas, je ne PEUX pas. et je ne suis pas ici pour me faire du mal, me forcer, tout ça au final pour ne pas apprécier l’instant (j’ai essayé, je SAIS que ça ne me convient pas), et sortir de là avec une légère nausée, à me dire « plus jamais ». j’aime baiser, je n’aime pas être torturée. et baiser avec un inconnu, pour moi, c’est de la torture.

je ne demandais rien de particulier, franchement, une heure dans la journée à bavarder avec moi autour d’un verre, c’est quand même pas la mer à boire, si? on se voit, on juge tous les deux si le courant passe, si on a envie. on rentre chez soi, on se fait des films, l’envie monte. le jour du rendez-vous je suis déjà chaude et moite comme la forêt vierge un jour de mousson. le rendez-vous se passe forcément mieux, et on en sort contents tous les deux.

je sais que tout le monde a ses blocages. j’ai les miens, je sais que mes contacts ont les leurs. quand je veux un rendez-vous, je fais profil bas. que veux-tu? qu’attends-tu de ce rendez-vous? qu’aimes-tu au lit? je décide en fonction des réponses. soit on est compatibles, et je me dis que je ferai des efforts sur le reste, soit on ne l’est pas, et là, dommage mais bye bye. je ne pose pas de condition quand c’est moi qui tire la langue. c’est aussi crétin que de se tirer une balle dans le pied. si JE veux le rendez-vous JE fais les concessions. si JE veux le mec, JE ferai ce qu’il demande. point barre. dans la vie ça marche comme ça.

c’est ça savoir ce qu’on veut.
ça n’a rien à voir avec le fait de jouer les petits-chefs.

Publicités

2 réflexions sur “je sais ce que je veux. et toi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s