polémique sur les détourneuses de maris

alors un petit message créateur de polémique pour augmenter un peu l’activité de ce blog (sérieux, vous n’avez vraiment rien à dire ou c’est moi qui vous fais peur?)
 
voici une conversation qui revient souvent quand je parle de libertinage autour de moi: les libertins (ou juste simplement les maîtresses et les amants) sont des détourneurs de maris/femmes, ils n’ont aucun respect pour les liens et les promesses échangés par les couples stables.

j’aimerais bien savoir ce que vous en pensez.
je vais poster mon idée sur la question plus bas, et ne lisez pas mon texte avant de donner votre idée.

ensuite on en discutera, et on se racontera les fois où on a eu droit à l’entretien avec la femme du mari trompeur, ou le mari de la femme trompeuse…

 
***
 
 
alors je vais vous dire ma façon de penser, et d’envisager ces affirmations souvent entendues, et toutefois si fausses.

1 – déjà parler de couple stable quand l’un ou l’autre va courir le guilledou, merci, mais faudrait songer à cesser de me prendre pour une cruche. j’adore qu’on me remplisse, mais pas de ce liquide là… je trouve bien plus de stabilité chez un couple de libertins qui a éprouvé et connait ses limites, qui respecte ces mêmes limites, et respecte son partenaire quoi qu’il fasse, que dans ces couples qui se trompent (trompent leur partenaire et se trompent eux-mêmes puisque souvent ils se mentent sur leur situation).

la plus part de ceux qui viennent sur des sites de rencontre ne réfléchissent pas à ce qu’ils font. ils agissent d’abord, et ensuite ils pleurent quand tout leur explose à la figure. pourtant les sites de rencontres sexuelles sont des sites pour adulte et on pourrait s’attendre à plus de maturité de la part des membres…

avant de m’inscrire sur mon premier site de rencontre, je n’avais pas vraiment réfléchi. ça m’amusait, je dialoguais beaucoup, j’ai fait quelques cam, j’ai exploré ce nouvel univers. mais je n’ai jamais promis plus que je ne voulais donner, et je n’ai jamais donné plus que je ne désirais donner.

messieurs dames, vous avez plus de 18 ans, et sauf exception, vous avez le droit de vote, vous n’êtes pas incapables (au sens juridique et psychologique) et vous êtes vaccinés de la vie. un site X est identique au monde où vous vivez!!! si vous faites de l’oeil à votre voisin, vous ne venez pas pleurer ensuite parce que votre mari vous a vu et vous a fait une scène. ici c’est pareil.

2 – si l’homme avec qui je couche n’en n’a rien à faire de tromper sa compagne avec moi, de quel droit devrais-je faire attention à elle plus que son propre compagnon de vie?

c’est le monde à l’envers!!!

lui ne fait que des conneries, il ne la respecte pas, et c’est moi qui prendrai les baffes? et au nom de quoi s’il vous plait? ai-je promis ma fidélité à cette femme? que neni des clous…! ai-je promis mon amour (donc le respect qui va avec) à cette femme? que neni des clous!!! elle n’est rien pour moi.

pourquoi ne se fâche-t-elle donc pas contre celui qui trahit ses promesses envers elle? pourquoi s’en prendre à l’instrument de la trahison, et non au traitre? c’est comme rentrer chez soi, trouver un assassin en train de donner des coups de couteau à son partenaire, et prendre le couteau, le brûler, le jeter, ou le casser, tout en caressant l’assassin… c’est n’importe quoi!!!

mes amants sont mes amants. ils savent ma situation, et je leur dis clairement qu’ils n’ont rien de plus à attendre de moi que ce que je serai disposée à donner. ils ne sont jamais responsables de mes crises de couple. il n’y a qu’un seul responsable: moi.

3 – pour avoir le droit d’être infidèle, j’ai beaucoup travaillé, et entre autres, j’ai beaucoup parlé avec mon mari. je ne suis ni mieux ni pire que n’importe qui d’autre. si j’ai su le faire, tout le monde peut le faire. partant de là, je n’ai aucune "pitié" pour ceux qui ne le font pas.

j’ai pris mes responsabilités. qu’ils prennent les leurs.
je ne les tiens pas pour responsables des vagues que mes infidélités provoquent dans mon couple. mais aussi, je ne ME tiens pas pour responsable des vagues dans les couples de mes amants.

mieux. je ne veux rien savoir. que chacun s’occupe de ses affaires et les vaches seront bien gardées.

alors on me dira, si c’était ton mari?

et je répondrai que j’ai déjà fait les frais d’une infidélité dans mes relations passées, que j’en ai souffert comme tout le monde, et que comme tout le monde j’ai eu envie de tuer la maîtresse (envie, hein? pas de passage à l’acte bande de malades!) mais que contrairement à tout le monde, après réflexion, je suis arrivée à cette conclusion:

merci à ces femmes de m’avoir aidée à accepter la fin de mes couples mourrants et à y mettre fin. merci de m’avoir donné le courage de tourner le dos à des hommes que je n’arrivais pas à quitter. merci! et tant pis pour eux! pour mon actuel mari, tout va bien, il a le droit!

 
———————————-
 
question souvent posée : 
– Je suis d’accord avec toi, dans la majorité des cas, si les maris s’occupaient davantage de leurs femmes et ne les considéraient pas comme des potiches, elles n’iraient pas conter fleurette à des amants.
 
– moi je suis plutôt d’avis qu’il existe des insatisfaites chroniques (j’en suis) et que le meilleur époux du monde ne leur suffirait pas.

l’infidélité en elle-même me gêne moyennement. c’est surtout le mensonge, et la lutte de pouvoir et de possessivité dans un couple qui me gênent profondément. l’idée qu’on "s’appartiendrait". je ne suis pas d’accord avec ça.

et puis le couple fidèle, en fait, ne fait plus partie de mes idéaux. j’ai abandonné beaucoup de "points de morale inculquée" en chemin sur ma route. j’ai relativisé des tas de choses que mes parents m’ont serinées à longueur de journée. ce qu’on apprend n’est pas forcément vrai. et ce qui marche pour la majorité ne marche pas forcément pour chacun de nous.

je crois surtout que la plus part des couples n’arrivent pas à s’adapter à "l’envie d’ouverture" de l’un des partenaires, quand elle survient: l’ouverture du couple sur un troisième intervenant (un amant ou une maîtresse). résultat des courses, celui qui a envie se sent frustré et incompris, et celui qui subit l’envie de l’autre se sent trahi. alors qu’à la base, en laissant l’autre "partir un peu", on risque très peu de le perdre, en fait. quand les sentiments sont sincères, je précise.

 

la plus part des excès arrivent quand le couple ne s’aime plus mais refuse de l’admettre. exemple? lire le billet sur le "savoir aimer".

je n’ai pas envie non plus de culpabiliser celui qu’on appelle vulgairement "le cocu". on n’est pas cocu parce qu’on le mérite, on n’est pas cocu parce qu’on n’a pas su faire. parfois, l’autre est simplement comme ça. on n’y peut rien. mais si on l’aime, alors il faut l’aimer tel qu’il est, infidèle, sans lui mentir, et sans SE mentir en espérant que ça cesse un jour. aimer une personne en espérant la changer ce n’est pas aimer. moi je ne l’accepterais pas, en tout cas.

les gens sont simplement comme ils sont.

—————————–
 
voilà donc le récit de ma dernière histoire avec "la femme trompée"…

donc, j’avais rencontré un homme suite à un chat sur un site et nous avions juste passé l’après midi à nous balader et à bavarder en mangeant une bonne glace (c’était l’été, il faisait chaud… ah c’était une belle journée!). et pour plusieurs raisons, l’homme ne m’a pas plu. sans me déplaire tout à fait, il y avait plein de petits bémols que je ne pouvais pas taire. donc voilà, je ne donne finalement pas suite à l’affaire.

quelques jours après cette rencontre, une femme me contacte sur le même site, et me demande ce que je pense de l’homme en question, car elle doit le rencontrer, et que pour la rassurer, il lui a donné mon pseudo, à charge pour moi de faire sa pub…

alors déjà, j’ai trouvé ça fort de café. le mec qui me demande de rabbattre le gibier pour lui… alors qu’il est sensé me draguer moi… okay, je passe là-dessus, toutes façons je m’en foutais, je n’avais pas envie de revoir l’homme… bref, donc je lui dis qu’en principe ce n’est pas un psychopathe, mais que je ne peux malheureusement rien lui dire de plus puisque nous ne sommes pas allés plus loin qu’un simple bavardage.

quelques jours plus tard, la même femme reprend contact avec moi, et me dit qu’entre femmes il faut faire preuve de solidarité, tout ça tout ça, et que si je peux lui dire quelque chose sur cet homme… elle commence à me fatiguer. donc je l’envoie un peu paître, lui rappelant ce que je lui ai déjà dit, et lui demandant pour la suite de se débrouiller seule, comme j’ai su le faire.

quelques jours plus tard, la même… *soupir* elle me dit enfin qui elle est!!! madame est la madame du monsieur. il y a quelques jours elle est tombée sur l’odinateur portable de son mari ouvert sur la page du site de rencontres coquines dont je parlais. elle parcourt donc son profil, ses photos tout nu, ses messages. et dans sa boite, les messages de qui trouve-t-elle? les messages de bibi, bien sûr!

est-ce que je peux imaginer le choc qu’elle a subi, de voir son mari et le père de ses enfants tout nu sur des photos à draguer des filles sur un site? là dessus elle décide de s’ouvrir un compte, et de venir me parler en inventant un prétexte quelconque. elle s’excuse de m’avoir menti, et me supplie de lui dire la vérité.

là, franchement, je commence à en avoir soupé de leurs bêtises. je lui réexplique pour la 3ème fois que j’ai juste vu son mari une fois, que nous avons parlé, et que je n’ai pas donné suite. et c’est là qu’elle me sert la cerise: ne pourrait-on pas se rencontrer pour en parler?
lol… mais bien sûr! je n’ai que ça à faire, aller rencontrer une folle capable de péter un cable et de me sortir une arme… n’importe quoi!

je lui dis alors que si je viens sur des sites de rencontres, c’est pour m’amuser. que je ne viens pas pour régler les problèmes de couple de ceux que j’y rencontre. que si elle a des explications à demander, elle sait à qui les demander, et que je ne vois pas pourquoi je devrais MOI me fatiguer à rabibocher leur couple alors que j’ai déjà le mien à m’occuper.

mon dieu…! que se serait-il passé si j’avais couché avec cet homme? je n’ose même pas l’imaginer. je n’ai rien dit au monsieur. j’ai pensé que ça pourrait mettre de l’huile sur le feu. je ne sais pas du tout comment ils s’en sont sortis tous les deux, vu que je n’ai ni cherché ni reçu de nouvelles.

 
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s