voudriez-vous acheter des petites culottes pas propres sur internet…?

vous connaissez cette pratique, je suppose, qui consiste à être excité par le fait de sentir ou de voir une petite culotte déjà portée?
 
est-ce que vous comprenez ce plaisir sexuel?

alors je suis sensible à l’odeur de mon amant, mais je l’aime fraiche. je peux comprendre qu’on sente le t-shirt fraichement enlevé, mais je n’ai jamais senti de slip, et honnêtement, je ne suis pas tentée…

je peux comprendre aussi qu’on reste collé le nez dans l’aisselle de la personne qui nous fait frémir. j’aime l’odeur qu’on y trouve, à condition qu’elle ne soit pas trop forte (je suis tolérante quand même, je sais qu’un homme ça sent l’homme, mais bon, j’ai des limites). je peux comprendre qu’on soit excité à l’idée de garder pour nous l’odeur d’une personne qu’on a déjà eu pour amant(e), ou alors l’odeur d’une personne dont on est amoureux… même si rien de physique n’a eu lieu.

mais j’ai du mal à comprendre qu’on puisse être excité par l’odeur d’une personne qu’on ne connait pas du tout. d’autant plus que beaucoup de sites se sont spécialisés dans la vente de culottes soit disant de filles, alors que ceux qui les ont portées ne sont pas toujours des filles, ou pas toujours des filles jeunes, et/ou jolies…

est-ce que vraiment ça ne compte pas?
j’ai du mal à le croire…

j’ai appris qu’au japon la petite culotte de collégienne ou de lycéenne atteignait des sommets dans les ventes aux enchères en ligne… je crois comprendre que le fait que la fille soit jeune, jolie (ou supposée telle), et si possible pucelle ajoute au fantasme…

est-ce que ça vous semble les caractéristiques de base pour ce genre d’achats, ou, seriez-vous plus excité par l’aquisition d’une petite culotte ayant été portée par une personnalité (même peu connue, ou juste proche de vous), qui vous attirerait, sans être forcément jeune, jolie, et pucelle? la crainte d’être dupé ne vous arrêterait donc pas?

 
j’ai aussi appris que certaines pourvoyeuses de ce service raffiné proposaient aux acheteurs de choisir le sous-vêtement qu’ils désiraient sur catalogue (ils choisissent l’objet sur le net, et le lui désignent, le prix étant répercuté sur la marchandise, normal quoi!), et le nombre de jours où ce sous-vêtement sera porté par la compréhensive vendeuse. honnêtement, remettre une culotte juste une fois, c’est déjà un cauchemar pour moi. j’imagine ceux qui veulent que la culotte soit portée une semaine…

voilà donc les questions que je me pose:

1 – le fait d’acheter une culotte, en soi, excitant?
2 – le fait de ne pas connaître (personnellement) celle qui l’a portée, excitant?
3 – le fait que le risque existe que la culotte n’aie pas été portée par celle qu’on croit, acceptable ou excitant?

si je devais posséder le t-shirt d’une personne, je prendrais celui de l’un de mes ex qui avait une odeur qui m’excitait vraiment. mais je dois avouer que je n’en aurais pas l’usage. pour que ma libido se réveille, je dois être en phase avec l’homme dont je sens l’odeur… il y a deux ans, juste au début de ma vie de libertine, j’ai eu un amant dont j’adorais l’odeur. j’avais gardé au fond de mon armoire un t-shirt que j’avais porté un jour où nous nous étions vus. il était imprégné de son parfum et de son odeur. le mêlange de nos deux peau me mettait en émoi.

mais quand nous avons rompu, je n’arrivais plus à sentir ce t-shirt et à en être excitée.
j’ai fini par le laver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s